Agent de protection physique des personnes

19 Fév 2022 | Métiers Sécurité, Protection rapprohée, Sécurité privée | 0 commentaires

EN QUOI CONSISTE CE MÉTIER ?

L’agent privé de protection des personnes (A3P) assurera seul ou en équipe la protection physique des personnes ayant besoin de sécurité durant leurs déplacements professionnels ou privés dans le strict respect des règles de déontologie et de la loi en vigueur dans sa zone d’évolution. Il/elle sécurise les déplacements (véhicules et pédestres) de façon adaptée à la sensibilité de l’autorité ainsi que des lieux visités et fréquentés par cette dernière.
Dans le cadre d’une situation dégradée, il/elle est capable d’identifier, d’analyser la problématique et d’y apporter une solution adaptée. Le cas échéant, il/elle est capable d’appliquer des techniques d’intervention physique et des procédures d’urgence afin d’extraire son autorité d’une zone de danger.

DES MISSIONS VARIÉES ET TOUJOURS DANS L’ACTION !

Les missions ont pour objet et finalité la protection de l’intégrité physique des personnes. Elles se déclinent ainsi :
• Agent à l’épaule : Cet agent est au plus près de la personne protégée. Il assure la protection directe et dirige l’équipe de protection le cas échéant. Il assure la coordination du dispositif.
• Agents de protection en escorte : Ces agents sont présents en plus de l’agent à l’épaule. Leur nombre et leur positionnement varient en fonction de la menace.
• Agent précurseur : Cet agent se rend dans tous les lieux où sont censés se rendre les clients. Il établit pour le chef de mission une analyse des risques et des menaces ainsi que des difficultés rencontrées sur le lieu ou sur le trajet.
• Agent de contre-ciblage d’actes malveillants : Ces agents sont en poste de manière statique ou dynamique. Ils permettent une observation permanente des abords du lieu où se trouvent les clients.
• Agents de la cellule « Recueil » : Ces agents sont placés en dehors du dispositif et peuvent le cas échéant assurer le repli du client ou faciliter le départ de l’équipe principale.

LES CONDITIONS DE RECRUTEMENT

Il faut justifier d’une aptitude professionnelle initiale obligatoire comme par exemple le CQP A3P, être majeur, avoir un casier judiciaire compatible avec l’exercice d’une activité privée de sécurité et être en possession d’une carte professionnelle.

DES FORMATIONS ACCESSIBLES A TOUS

Différents niveaux d’études sont possibles pour exercer ce métier.
Les CAP (ou équivalent), Mentions complémentaires ou Bacs pros représentent les diplômes de base. Avec un bac + 3 ou un bac + 5, on occupe directement un poste d’encadrement.
L’ensemble des formations initiales de l’ensemble des métiers de la sécurité privée comportent un tronc commun de 41 heures. Il permet d’acquérir des connaissances liées à l’environnement juridique de la
sécurité privée (le livre VI du code de la sécurité intérieure, le code pénal, le respect des libertés publiques, la déontologie professionnelle), mais également aux comportements et actions que tous les agents
de sécurité privée doivent maîtriser de manière uniforme (les premiers secours, les situations conflictuelles, la transmission des informations).

Consulter les formations ou les métiers