Agent de sécurité confirmé

19 Fév 2022 | Métiers Sécurité, Sécurité privée, Surveillance | 0 commentaires

EN QUOI CONSISTE CE MÉTIER ?

Il/Elle assure la protection des biens meubles et immeubles ainsi que celle des personnes physiques ou morales liées directement ou indirectement à la sécurité des biens.

L’Agent de sécurité qualifié est reconnu comme Agent de sécurité confirmé dans les cas où :

• Il/Elle est titulaire du «CAP Prévention et Sécurité» et employé depuis au moins 6 mois dans l’entreprise
• Il/Elle effectue régulièrement des missions nécessitant

Contractuellement, réglementairement ou par conformité à une norme professionnelle au moins une formation autre que l’aptitude préalable obligatoire, la formation conventionnelle de base, le formation pratique sur site ou l’habilitation électrique et dans lesquelles l’Agent ne pourrait être en mesure d’appliquer
les consignes et instructions de son poste, ni de réaliser les actions qui en résultent.

DES MISSIONS VARIÉES ET TOUJOURS DANS L’ACTION !

• Il/Elle assure des missions d’accueil et de contrôle d’accès ;
• Il/Elle veille à la surveillance générale du site, à la sécurité technique et incendie (de base);
• Il/Elle intervient pour porter secours et assistance aux personnes et donne l’alerte en cas d’accident ou d’événement
exceptionnel.

LES CONDITIONS DE RECRUTEMENT

Il faut justifier d’une aptitude professionnelle initiale obligatoire comme par exemple le CQP APS, être majeur, avoir un casier judiciaire compatible avec l’exercice d’une activité privée de sécurité et être en possession d’une carte professionnelle.

DES FORMATIONS ACCESSIBLES A TOUS

Différents niveaux d’études sont possibles pour exercer ce métier.
Les CAP (ou équivalent), Mentions complémentaires ou Bacs pros représentent les diplômes de base. Avec un bac + 3 ou un bac + 5, on occupe directement un poste d’encadrement.
L’ensemble des formations initiales de l’ensemble des métiers de la sécurité privée comportent un tronc commun de 41 heures. Il permet d’acquérir des connaissances liées à l’environnement juridique de la
sécurité privée (le livre VI du code de la sécurité intérieure, le code pénal, le respect des libertés publiques, la déontologie professionnelle), mais également aux comportements et actions que tous les agents
de sécurité privée doivent maîtriser de manière uniforme (les premiers secours, les situations conflictuelles, la transmission des informations).

Consulter les formations ou les métiers