EN QUOI CONSISTE CE MÉTIER ?

L’agent de sécurité cynophile constitue une véritable équipe « homme-chien » sachant optimiser les qualités acquises et naturelles du chien.
Le chien est l’auxiliaire de l’agent de sécurité dans l’exercice de sa mission. L’agent de sécurité cynophile est
obligatoirement propriétaire de son chien et en règle avec la législation en vigueur.

DES MISSIONS VARIÉES ET TOUJOURS DANS L’ACTION !

• Il/Elle effectue des rondes de surveillance pour prévenir des malveillances et des risques détectables tels que l’intrusion, le vandalisme ou l’incendie ;
• Il/Elle contrôle et surveille des sites et périmètres déterminés dans son ordre de mission ;
• Il/Elle intervient à la demande de personnel autorisé à le faire ou sur alarmes pour effectuer une levée de doute ;
• Il/Elle détecte à l’intérieur d’un site ou d’un périmètre la présence d’une personne, d’un objet ou de produit pouvant porter un préjudice à la sécurité des biens et des personnes.
L’utilisation du chien, pouvant être considéré comme une arme par destination, est purement préventive et dissuasive. Toutefois, dans une situation d’intrusion et/ou d’agression, l’intervention du chien ne peut s’effectuer que dans le strict respect de la législation relative à la légitime défense.

LES CONDITIONS DE RECRUTEMENT

Il faut justifier d’une aptitude professionnelle initiale obligatoire comme par exemple le CQP APS et le CQP ASC être majeur, avoir un casier judiciaire compatible avec l’exercice d’une activité privée de sécurité et être en possession d’une carte professionnelle.

DES FORMATIONS ACCESSIBLES A TOUS

Différents niveaux d’études sont possibles pour exercer ce métier.
Les CAP (ou équivalent), Mentions complémentaires ou Bacs pros représentent les diplômes de base. Avec un bac + 3 ou un bac + 5, on occupe directement un poste d’encadrement.
L’ensemble des formations initiales de l’ensemble des métiers de la sécurité privée comportent un tronc commun de 41 heures. Il permet d’acquérir des connaissances liées à l’environnement juridique de la
sécurité privée (le livre VI du code de la sécurité intérieure, le code pénal, le respect des libertés publiques, la déontologie professionnelle), mais également aux comportements et actions que tous les agents
de sécurité privée doivent maîtriser de manière uniforme (les premiers secours, les situations conflictuelles, la transmission des informations).

Consulter les formations ou les métiers