« Oser une citoyenneté engagée ! » : les réservistes mis à l’honneur durant un mois

10 Oct 2021 | Actualités, Conseils | 0 commentaires

Dès ce 9 octobre, et jusqu’au 9 novembre prochain, se tient l’édition 2021 des Journées nationales des réservistes (JNR) sur l’ensemble du territoire national. Un rendez-vous majeur de l’écosystème des réserves opérationnelles et citoyennes, qui permet au grand public de prendre la mesure de ces femmes et de ces hommes qui garantissent une capacité de mobilisation quotidienne.

Les JNR commencent dès aujourd’hui par les Rencontres de la Garde nationale, organisées par son secrétariat général, au sein de la prestigieuse École militaire. La date du 9 octobre n’a pas été choisie au hasard, puisqu’il s’agit des 5 ans d’existence de la Garde nationale, créée pour renforcer l’efficacité de l’action des forces armées, accueillir l’élan d’engagement volontaire des citoyens, tout en développant l’esprit de résilience et en renforçant la cohésion. Celle-ci rassemble les réservistes du ministère des Armées et ceux du ministère de l’Intérieur (dont près de 30 000 en gendarmerie), soit plus de 77 000 volontaires.

Depuis sa création en 2016, les crises se sont enchaînées en France et ont amené de nombreux citoyens, notamment les plus jeunes, à s’engager pour aider les autres et se rendre utiles. Si la société de demain dépend de l’engagement d’aujourd’hui, il s’agit de le favoriser et de le valoriser en considérant les évolutions sociétales en cours et en cherchant à comprendre les ressorts de ce volontariat, pour mieux appréhender les contours de la Garde nationale dans l’avenir.

Les ministres déléguées auprès de la ministre des Armées et du ministre de l’Intérieur, Geneviève Darrieussecq et Marlène Schiappa, ainsi que la secrétaire d’État auprès du ministre de l’Éducation nationale, Nathalie Elimas, ouvriront ces Rencontres de la Garde nationale en début d’après-midi, ce samedi.

Deux tables rondes seront ensuite organisées autour de l’engagement citoyen de demain face à l’évolution des enjeux opérationnels, enrichies par des témoignages de réservistes, avant que la secrétaire générale de la Garde nationale, le général de division aérienne Véronique Batut, ne vienne clore la séquence.

Vous souhaitez vous aussi vous engager en tant que réserviste en gendarmerie ? Rendez-vous sur notre page La gendarmerie recrute.

Source

Vous souhaitez poser une question à un expert en sécurité auprès de nos membres adhérents ?