Policier cavalier en unité équestre

11 Jan 2022 | Métiers Sécurité, Police nationale, Sécurité publique | 0 commentaires

MISSIONS :

  • Lutter contre la délinquance, par des rondes, patrouilles et par des opérations ponctuelles dans les endroits inaccessibles aux véhicules ;
  • Participer aux services d’ordre à l’occasion de manifestations de toute nature ;
  • Intervenir dans le cadre de la police de l’environnement ;
  • Assister les services judiciaires pour rechercher les personnes disparues ou en fuite dans les lieux inaccessibles aux véhicules ;
  • Sécuriser les grands espaces boisés urbains et péri urbains, les zones résidentielles et centres-villes ;
  • Représenter la Police nationale lors de salons, cérémonies, ou événements équestres.

CONDITIONS D’ACCÈS :

  •  L’officier, le gradé et le gardien de la paix doivent avoir exercé pendant au moins 2 ans après la titularisation pour pouvoir rejoindre l’unité. Les conditions de recrutement et de sélection sont les mêmes pour ces personnels.
  •  Posséder un niveau équestre équivalent au « galop 5» délivré par la Fédération française d’équitation.
  •  Dans le cadre de mutation interne, sur proposition de vacances de postes et après sélection.

SÉLECTION :

Examen du dossier du candidat.

  •  Épreuve équestre.
  •  Mise en situation professionnelle (thèmes techniques d’intervention en pédestre).
  •  Entretien avec un jury.

FORMATION :

  • Après l’affectation et la prise de poste, le policier bénéficie d’une formation d’adaptation à l’emploi le conduisant au niveau du « galop 7 » et sanctionnée par une intégration au sein de l’unité équestre ou une remise à disposition du service d’origine.
  • Formation aux techniques et à la sécurité en intervention avec sa monture.

INSCRIVEZ-VOUS !

La source vient de la police nationale