Le policier « maître-chien », appelé également conducteur cynotechnicien, travaille en étroite collaboration avec deux types de chien : le chien de défense et d’intervention (patrouille) et le chien de recherche/olfaction. Le policier et son chien interviennent pour :

  • Prévenir et lutter contre la délinquance ;
  • Patrouiller ;
  • Rechercher les personnes disparues ;
  • Rechercher des personnes sous avalanche ;
  • Rechercher les produits stupéfiants et la monnaie fiduciaire ;
  • Rechercher les armes et les munitions ;
  • Rechercher les matières explosives, ainsi que les engins et produits entrants dans la fabrication d’engins explosifs improvisés ;
  • Rechercher des restes humains ;
  • Rechercher des composants pyrotechniques dans le cadre de la lutte contre le hooliganisme dans les stades ;
  • Comparer les odeurs lors de prélèvements sur une scène d’infraction.

CONDITIONS D’ACCÈS : 

Seuls le gardien de la paix et le gradé peuvent postuler. Ils doivent posséder au moins 2 ans de service effectif.

SÉLECTION :

  • Épreuves sportives.
  • Épreuves d’appréhension face au chien.

FORMATION :

  • Conducteur cynotechnicien (durée du stage : 3 mois).
  • Enseignements théoriques : anatomie, morphologie, hygiène, soins animaux, droit pénal, procédure pénale.
  • Enseignements pratiques : obéissance, conduite de l’animal, muselé, mordant.

INSCRIVEZ-VOUS !

La source vient de la police nationale