MISSIONS :

  • Veiller au respect de la réglementation du code de la route
  • Faire appliquer les textes en vigueur sur l’environnement et les transports routiers
  • Surveiller, faciliter et contrôler le trafic routier
  • Assurer l’assistance et la protection des usagers de la route
  • Lutter contre l’insécurité routière
  • Assurer les escortes (SAMU, personnalités, …) et guidages
  • Lutter contre la criminalité, plus particulièrement en intégrant une compagnie de sécurisation et d’intervention (CSI) ou une Unités motocyclistes zonales (UMZ) des compagnies républicaines de sécurité.

CONDITIONS D’ACCÈS :

  • Tous policiers : gradés et gardiens de la paixofficiers et commissaires.
  • Avoir exercé pendant au moins 1 an après la titularisation
  • Posséder le permis A
  • Répondre à une demande nationale de participation à la formation de motocycliste
  • Être reconnu apte médicalement à l’exercice de la spécialité motocycliste

SÉLECTION :

  • Tests psychotechniques.
  • Épreuve écrite relative au code de la route.
  • Épreuves sportives : parcours d’habileté motrice (PHM).
  • Épreuves motos de type permis A.
  • Entretien de motivation devant un jury.
  • Test aptitudes physiques et professionnelles (TAPP).

FORMATION :

  •  15 semaines d’apprentissage à la conduite de la moto et à la formation initiale de gardien de la paix

      (pour les brigadiers et les gardiens de la paix),

  • 5 semaines d’apprentissage à la conduite de la moto (pour les officiers et les commissaires).
  • Ces formations se déroulent au centre national de formation des motocyclistes de la Police nationale (CNFM-PN) à SENS (89).
  • Programme d’apprentissage moto 
  • Pilotage tout terrain ;
  • Pilotage sur route ;
  • Pilotage sur circuit ;
  • Missions du policier motocycliste ;
  • Gestes et techniques professionnelles en intervention (GTPI) avec un module spécifique.

INSCRIVEZ-VOUS !

La source vient de la police nationale