Programmes formation

France compétences reconnaît ces programmes

Nous mettons en avant des programmes de formation que les centres dispensent, accessibles au RNCP (SSIAP, TFP APS, CQP TDF, SST, APR, …). Si vous avez passé la formation qui vous intéresse, et vous êtes titulaire du diplôme ; La prochaine étape est de postuler sans CV.

    Programmes de sûreté

    A2SP
    FORMATION INITIALE

    OBJECTIF DE LA FORMATION

    Obtenir le titre A2SP afin d’assurer des missions d’accueil, de surveillance et de prévention des risques d’incendie ou d’origine accidentelle ou malveillante (formation de niveau BAC).

    PUBLIC

    Tout public.

    COMPÉTENCES DEVELOPPEES

    – Être capable d’assurer l’accueil, la surveillance et le bon usage d’un lieu, en garantissant une relation de service de qualité.

    – Être capable d’assurer la sécurité liée aux risques incendie ou d’origine accidentelle.

    – Acquérir un titre de niveau IV.

    ORGANISATION DE LA FORMATION

    PRÉREQUIS

    Autorisation préalable à demander au CNAPS, aptitude médicale de moins de 3 mois, comprendre et écrire le français niveau B1.

    DURÉE

    14 semaines (593 heures hors examen).

    MAINTIEN DES COMPÉTENCES

    Tous les 5 ans pour la carte professionnelle. Tous les 24 mois pour le certificat SST. Tous les 36 mois pour le SSIAP1.

    DOCUMENT DE VALIDATION

    Attestation de fin de formation, diplôme SSIAP. Titre d’habilitation électrique H0V-B0 –BS – BE manœuvre, certificat SST, titre A2SP, carte N1.

    MÉTHODE DÉVALUATION

    3 évaluations certificatives : SST, SSIAP, Titre V A2SP.

    RÉFÉRENCES RÉGLEMENTAIRES

    Arrêté du 21 juillet 2016 du ministère de l’emploi de la formation professionnelle et du dialogue social.

    DOCUMENTS PÉDAGOGIQUES

    Obtenir le titre A2SP afin d’assurer des missions d’accueil, de surveillance et de prévention des risques d’incendie ou d’origine accidentelle ou malveillante (formation de niveau BAC).

    – Être capable d’assurer l’accueil, la surveillance et le bon usage d’un lieu, en garantissant une relation de service de qualité.

    – Être capable d’assurer la sécurité liée aux risques incendie ou d’origine accidentelle.

    – Acquérir un titre de niveau IV.

    LIVRET

    SSIAP1, APS et SST de 3P3S (360 pages).

    CONTENU DE LA FORMATION

    CONTENU DE LA FORMATION

    MODULE 1 : Accueil

    MODULE 2 : Découverte plateforme

    MODULE 3 : Développement durable

    MODULE 4 : CCP 1 – Assurer une prestation de surveillance humaine dans une démarche d’amélioration continue de la sécurité (157 h).

    – Assurer un accueil physique et téléphonique de qualité en sécurité privée.

    – Contrôler l’accès à l’aide de dispositifs technologiques et de matériels de détection.

    – Prévenir les situations conflictuelles, menaçantes ou les traiter Contribuer au suivi de l’activité sur le site d’exploitation.

    MODULE 5 : CCP 2 –Assurer une prestation de surveillance humaine dans une démarche de prévention et de protection contre les risques et les menaces(105 h).

    – Prévenir les situations génératrices de risques et intervenir si nécessaire.

    – Détecter des comportements suspects ou des actes malveillants et réagir de manière appropriée.

    – Réaliser l’ensemble des actions en réponse à une anomalie ou à une alarme.

    MODULE 6 : CCP 3 –Assurer une prestation de surveillance humaine sur des sites sensibles dans une démarche de protection renforcée(84 h).

    – Prévenir et réagir face à des problèmes incendie dans des établissements recevant du public et des immeubles de grande hauteur.

    – Surveiller un site dit « sensible».

    – Intervenir de manière appropriée à la situation.

    MODULE 7 : Anglais technique.

    MODULE 8 : Atelier recherche d’emploi.

    MODULE 9 : Compétences numériques professionnelles.

    MODULE 10 : Secourisme.

    – Les candidats peuvent être exemptés de ce module si à l’entrée en formation, ils disposent d’une carte d’acteur SST en cours de validité.

    MODULE 11 : Habilitations N1 et ATEX

    MODULE 12 : Initiation self défense et Krav Maga.

    MODULE 13 : Anglais professionnel.

    MODULE 14 : Stage en entreprise.

    EVALUATIONS

    1. ÉPREUVE CERTIFICATIVE SST

    – Épreuve n°1 : mise en situation sur un cas d’accident.

    – Épreuve n°2 : proposer une action de prévention en relation avec l’accident.

    2. ÉPREUVE DIPLÔMANTE SSIAP 1

    Encadrée par le SDIS

    – Épreuve n°1 : test QCM.

    – Épreuve n°2 : mise en situation sur une ronde avec anomalie.

    3. ÉVALUATION N1

    – Test QCM.

    4. ÉVALUATION HABILITATION ELECTRIQUE

    – Épreuve n°1 : test QCM.

    – Épreuve n°2 : mise en situation sur une intervention BE et BS.

    5. EXAMEN TITRE A2SP

    – Mise en situation professionnelle (ou présentation différée d’un projet).

    Le candidat tire au sort un scénario qui sera accompagné d’un dossier remis par le jury.

    Le candidat dispose de 10 min pour prendre connaissance du dossier.

    – Questionnaire professionnel.

    La passation du questionnaire a lieu avant la mise en situation et l’entretien technique. Il répond à un QCM pro portant sur 60 questions (environnement juridique de la sécurité privé, gestion des situations conflictuelles, transmission des consignes et des informations, gestions des risques, attitude professionnelle, surveillance et gardiennage, événementiel, télésurveillance et vidéo-protection). La présence du jury n’est pas requise. La surveillance sera assurée par un formateur salarié.

    – Entretien technique avec le juryIl a lieu à l’issue de la mise en situation.

    – Entretien final.

    Le jury vérifie la capacité du candidat à établir une relation de service client.

    Un membre du jury assure le rôle d’un responsable hiérarchique pendant la mise en situation professionnelle.

    6. MODALITÉ DE VALIDATION DU DIPLÔMÉ

    L’obtention du titre professionnel d’agent de sûreté et de sécurité privée est soumise à la présentation :

    – Du certificat « Sauveteur-secouriste du travail (SST) » en cours de validité.

    – Du diplôme « Service sécurité incendie et assistance aux personnes » de niveau 1 (SSIAP1) ou du procès-verbal d’examen SSIAP1 et de l’attestation individuelle de résultats de la qualification SSIAP1 en cours de validité ou du diplôme SSIAP1 et de l’attestation de formation de recyclage SSIAP1 en cours de validité ou du diplôme SSIAP1 et de l’attestation de remise à niveau SSIAP1 en cours de validité.

    – De l’avis après formation initiale BS BE manœuvre ou de l’attestation de formation de recyclage BS BE manœuvre.

    – De la réussite aux examens du titre A2SP CCP1, CCP2 et CCP3.

    En cas d’échec à l’une des épreuves, le candidat bénéficie des épreuves validées et dispose d’un délai de 1 an pour repasser les épreuves en échec en vue d’obtenir le diplôme.

    L’obtention des CCP1 et CCP2 permet au candidat d’obtenir la carte professionnelle «Agent de gardiennage ou de surveillance humaine pouvant inclure l’usage de moyens électroniques»mais il ne dispose pas pour autant du titre A2SP.

    Le justificatif de l’obtention de ces CCP se fait par la remise d’un livret de certification.

    DÉBOUCHÉS

    L’obtention de votre diplôme vous permet de pouvoir demander votre carte professionnelle d’activité en sécurité privée d’une validité de 5 années auprès du CNAPS afin de pouvoir prétendre au métier d’agent de sécurité privée.L’agent de sécurité peut devenir chef d’équipe, chef de poste ou responsable grâce à l’expérience ou au bac professionnel métiers de la sécurité.

    SUITES DE PARCOURS

    Plusieurs spécialisations accessibles par des formations s’ouvrent à l’agent de sécurité tout au long de sa carrière :

    – Maître-chien ou agent cynophile : l’agent est soutenu par un chien dressé, souvent pour des missions à plus fort risque.

    – Agent de sécurité incendie : spécialisé dans les systèmes d’alarmes incendie, et les mesures d’évacuation et de secours. Il a suivi une formation spécifique (SSIAP).

    – Opérateur en télésurveillance : il gère les alarmes ou fait de la surveillance à distance.

    Consulter : Les organismes

    TFP APS
    FORMATION INITIALE

    OBJECTIF DE LA FORMATION

    Obtenir le TFP APS afin d’assurer des missions de surveillance et de prévention des risques d’incendie ou d’origine accidentelle ou malveillante.

    PUBLIC

    Personnel des services de surveillance humaine ou de gardiennage.

    COMPÉTENCES DEVELOPPEES

    – Unité de valeur 1 – Secourisme

    – Unité de valeur 2 – Juridique

    – Unité de valeur 3 – Gestion des conflits

    – Unité de valeur 4 – Stratégie

    – Unité de valeur 5 – prévention des risques d’incendie

    – Unité de valeur 6 – Modalité d’appréhension au cours de l’exercice du métier

    – Unité de valeur 7 – Sensibilisation aux risques terroristes

    – Unité de valeur 8 – Professionnel

    – Unité de valeur 9 – Palpation de sécurité et inspection des bagages à main

    – Unité de valeur 10 – Surveillance par moyens électroniques de sécurité

    – Unité de valeur 11 – Gestion des risques

    – Unité de valeur 12 – Evènementiel spécifique

    – Unité de valeur 13 – Gestion des situations conflictuelles dégradées

    – Unité de valeur 14 – Industriel spécifique

    ORGANISATION DE LA FORMATION

    PRÉREQUIS

    Être en possession du numéro d’autorisation préalable délivré par CNAPS.

    DURÉE

    175 heures (hors examen).

    MAINTIEN DES COMPÉTENCES

    MAC APS 24 mois avant la fin de la carte professionnelle.

    MÉTHODE D’ÉVALUATION

    2 évaluations certificatives :

    – SST.

    – QCU (Questions à choix unique).

    CONTENU DE LA FORMATION

    CONTENU THÉORIQUE

    UNITÉ DE VALEUR 1 – SECOURISME

    – Être capable d’intervenir face à une situation d’accident du travail.

    – Être capable de mettre en application ses compétences de SST au service de la prévention des risques professionnels dans son entreprise.

    UNITÉ DE VALEUR 2 –  JURIDIQUE

    – Connaître le livre VI du code de la sécurité intérieure parties législatives et réglementaires.

    – Connaître les dispositions utiles du code pénal.

    – Maîtriser les garanties liées au respect des libertés publiques et privées de la branche.

    UNITÉ DE VALEUR 3GESTION DES CONFLITS

    – Être capable d’analyser les comportements conflictuelsêtre capable de résoudre un conflit.

    UNITÉ DE VALEUR 4 –STRATÉGIE

    – Connaître les outils de transmission.

    – Savoir transmettre des consignes -réaliser une remontée d’informations.

    COMPLÉMENT MODULE JURIDIQUE

    – Connaître le livre VI du code de la sécurité intérieure parties législatives et réglementaires.

    – Connaître les dispositions utiles du code pénal.

    – Maîtriser les garanties liées au respect des libertés publiques et privées de la branche.

    COMPLÉMENT GESTION DE CONFLIT

    – Être capable d’analyser les comportements conflictuels.

    – Être capable de résoudre un conflit-être capable de gérer une situation conflictuelle.

    COMPLÉMENT MODULE STRATÉGIE

    – Connaître les outils de transmission.

    – Savoir transmettre des consignes.

    – Réaliser une remontée d’informations.

    UNITÉ DE VALEUR 5 – PRÉVENTION DES RISQUES D’INCENDIE

    – Initiation au risque incendie.

    UNITÉ DE VALEUR 6 –MODALITÉ D’APPRÉHENSION AU COURS DE L’EXERCICE DU MÉTIER

    – Application de l’art. 73 du code de procédure pénale

    – Application de l’art. 73 du code de procédure pénale dans le cadre des missions de l’APS.

    UNITÉ DE VALEUR 7 –SENSIBILISATION AUX RISQUES TERRORISTES

    – Définir les risques terroristes et connaître les différentes menaces terroristes.

    – Connaître les niveaux de risque associés au terrorisme.

    – Connaître les différents matériels des terroristes.

    – Savoir développer ses réflexes en matière de prévention et de sécurité face aux menaces terroristes.

    – Détecter et prévenir : les bons réflexes face aux menaces terroristes.

    – Savoir entretenir sa culture de la sécurité.

    – Se protéger soi-même-protéger les autres.

    – Alerter les forces de l’ordre et faciliter leur intervention-sécuriser une zone.

    – Identifier le risque de blessures en rapport avec le danger.

    – Notions de secourisme « tactique ».

    – Alerter les secours.

    UNITÉ DE VALEUR 8 -PROFESSIONNEL

    – Appliquer les techniques d’information et de communication.

    – Savoir transmettre les consignes et les informations.

    – Préparer la mise en œuvre des missions de l’APS.

    – Savoir contrôler les accès.

    – Prendre en compte un poste de contrôle de sécurité.

    – Rondes de surveillance et systèmes de contrôle des rondes.

    UNITÉ DE VALEUR 9 – PALPATION DE SÉCURITÉ ET INSPECTION DES BAGAGES À MAIN

    – Effectuer une palpation de sécurité et l’inspection visuelle des bagages.

    UNITÉ DE VALEUR 10 –SURVEILLANCE PAR MOYENS ÉLECTRONIQUES DE SÉCURITÉ

    – Systèmes de télésurveillance et de vidéo protection.

    UNITÉ DE VALEUR 11 –GESTION DES RISQUES

    – Maîtriser la gestion des alarmes.

    – Protéger le travailleur isolé

    – Sensibilisation au risque électrique.

    UNITÉ DE VALEUR 12 – ÉVÈNEMENTIEL SPÉCIFIQUE

    – Maîtrise du cadre légal des grands rassemblements et de la problématique de leur sécurisation.

    – Identifier les acteurs d’un événement-gérer les spécificités du contrôle d’accès et du filtrage lors de grands événements.

    UNITÉ DE VALEUR 13 – GESTION DES SITUATIONS CONFLICTUELLES DÉGRADÉES

    – Développer les capacités d’un agent en vue de faire face aux risques de situations menaçantes.

    UNITÉ DE VALEUR 14 – INDUSTRIEL SPÉCIFIQUE

    – Evaluer les risques professionnels-situer le risque industriel majeur au sein des installations classées pour la protection de l’environnement (ICPE).

    – Adapter le rôle et les missions de l’agent de sécurité aux particularités d’un site industriel afin de répondre aux exigences spécifiques.

    – Être capable d’identifier les risques particuliers liés à la manipulation et au stockage de produits dangereux.

    CONTENU PRATIQUE – GESTION DES CONFLITS

    – Mises en situation pratiques.

    STRATÉGIE

    – Mises en situation pratiques.

    JURIDIQUE

    – Mises en situation pratiques.

    PROFESSIONNEL

    – Mises en situation pratiques.

    ÉPREUVES CERTIFICATIVES

    – Mise en situation pratique sur un cas d’accident du travail suivi d’un entretien sur les actions de prévention avec le formateur-mise en situation pratique sur une situation professionnelle tirée au sort par le candidat-questionnaire à choix unique.

    Consulter : Les organismes

    MAC APS
    MAINTIEN ET ACQUIS DES COMPETENCES

    OBJECTIF DE LA FORMATION

    Maintenir et actualiser ses compétences d’agent privé de sécurité afin de renouveler sa carte professionnelle.

    PUBLIC

    Personnel des services de surveillance humaine ou de gardiennage.

    COMPÉTENCES DEVELOPPEES

    – MAC SST

    – Cadre juridique de l’intervention de l’APS.

    – Les compétences opérationnelles générales.

    – Les compétences opérationnelles spécifiques : prévention des risques terroristes.

    ORGANISATION DE LA FORMATION

    PRÉREQUIS

    Être en possession du numéro d’autorisation préalable délivré par CNAPS.

    DURÉE

    31 heures.

    MAINTIEN DES COMPÉTENCES

    MAC CQP APS 24 mois avant la fin de la carte professionnelle.

    MÉTHODE D’ÉVALUATION

    Évaluation formative au moyen de mises en situation pratiques et d’un QCU.

    RÉFÉRENCES RÉGLEMENTAIRES

    Arrêté du 27 février 2017 relatif à la formation continue des agents privés de sécurité.

    DOCUMENTS PÉDAGOGIQUES

    Livret MAC CQP APS de 3P3S de 104 pages.

    CONTENU DE LA FORMATION

    CONTENU THEORIQUE

    CONDITIONS DE DISPENSE

    Le stage est précédé d’une évaluation pédagogique individualisée portant sur les connaissances du stagiaire (dix questions à réponse courte).

    La personne titulaire d’une formation sauveteur secouriste du travail (SST) valide au moment du stage est dispensée, à sa demande, du suivi du module « gestes élémentaires de premiers secours ».

    La personne ayant déjà suivi, dans un délai de vingt-quatre mois avant l’échéance de validité de sa carte professionnelle, un module mentionné au I dans le cadre d’un autre stage mentionné au présent arrêté, est dispensée de suivre ce module, à sa demande.

    MAC SST

    – Situer le cadre juridique de son intervention.

    – Réaliser une protection adaptée-Examiner la victime pour la mise en œuvre de l’action choisie.

    – Faire alerter ou alerter en fonction de l’organisation des secours dans l’établissement.

    – Secourir une victime de manière appropriée.

    CADRE JURIDIQUE DE L’INTERVENTION DE L’APS

    – Les évolutions récentes du livre VI.

    – Le code de déontologie.

    – Le principe d’exercice exclusif.

    – Les conditions de détention et d’usage des armes.

    – Les obligations relatives au port des uniformes et des insignes.

    – La non-confusion avec un service public.

    – Les concepts de légitime défense, d’atteinte à l’intégrité physique des personnes, de liberté d’aller et de venir.

    – Les articles 53 et 73 du code de procédure pénale-la non-assistance à personne en danger.

    – L’omission d’empêcher un crime ou un délit.

    – Les principes de respect de la vie privée et du droit de propriété

    – Le secret professionnel.

    LES COMPETENCES OPERATIONNELLES GENERALES

    Gestion des conflits :

    – Maîtriser les origines des conflits et les mesures de prévention des conflits.

    – Traiter une agression verbale.

    – Gérer ses émotions.

    – Adopter des techniques verbales et un comportement adapté aux différentes missions (contrôles des accès, filtrage, etc.).

    Les mesures d’inspection-filtrage :

    – Le cadre législatif des palpations de sécurité et de l’inspection des bagages.

    – Les modalités d’agrément.

    – Les éléments générateurs de situations conflictuelles lors de ces missions.

    Maîtriser les techniques :

    – D’inspection visuelle des bagages-de la palpation.

    LES COMPETENCES OPERATIONNELLES SPECIFIQUES : PREVENTION DES RISQUES TERRORISTES

    – Définir les risques terroristeset connaître les différentes menaces terroristes.

    – Connaître les niveaux de risques associés.

    – Connaître les différents matériels terroristes.

    – Savoir développer ses réflexes en matière de prévention et de sécurité face aux menaces terroristes.

    – Détecter et prévenir les bons réflexes face aux menaces terrorismes.

    – Savoir entretenir sa culture de la sécurité.

    – Se protéger soi-même -protéger -alerter les forces de l’ordre et faciliter leur intervention.

    – Faciliter l’intervention des forces de l’ordre.

    – Sécuriser une zone.

    – Identifier le risque de blessures en rapport avec le danger.

    – Notions de secourisme « tactique ».

    – Alerter les secours.

    CONTENU PRATIQUE

    LES COMPETENCES OPERATIONNELLES GENERALES

    – Mises en situation pratiques.

    LES COMPETENCES OPERATIONNELLES SPECIFIQUES : PREVENTION DES RISQUES TERRORISTES

    – Mises en situation pratiques.

    Consulter : Les organismes

    Programmes de sécurité

    A2SP
    FORMATION INITIALE

     OBJECTIF DE LA FORMATION

    Obtenir le titre A2SP afin d’assurer des missions d’accueil, de surveillance et de prévention des risques d’incendie ou d’origine accidentelle ou malveillante (formation de niveau BAC).

    PUBLIC

    Tout public.

    COMPÉTENCES DEVELOPPEES

    – Être capable d’assurer l’accueil, la surveillance et le bon usage d’un lieu, en garantissant une relation de service de qualité.

    – Être capable d’assurer la sécurité liée aux risques incendie ou d’origine accidentelle.

    – Acquérir un titre de niveau IV.

    ORGANISATION DE LA FORMATION

    PRÉREQUIS

    Autorisation préalable à demander au CNAPS, aptitude médicale de moins de 3 mois, comprendre et écrire le français niveau B1.

    DURÉE

    14 semaines (593 heures hors examen).

    MAINTIEN DES COMPÉTENCES

    Tous les 5 ans pour la carte professionnelle. Tous les 24 mois pour le certificat SST. Tous les 36 mois pour le SSIAP1.

    DOCUMENT DE VALIDATION

    Attestation de fin de formation, diplôme SSIAP. Titre d’habilitation électrique H0V-B0 –BS -BE manœuvre, certificat SST, titre A2SP, carte N1.

    MÉTHODE D’ÉVALUATION

    3 évaluations certificatives : SST, SSIAP, Titre V A2SP.

    RÉFÉRENCES RÉGLEMENTAIRES

    Arrêté du 21 juillet 2016 du ministère de l’emploi de la formation professionnelle et du dialogue social.

    DOCUMENTS PÉDAGOGIQUES

    Obtenir le titre A2SP afin d’assurer des missions d’accueil, de surveillance et de prévention des risques d’incendie ou d’origine accidentelle ou malveillante (formation de niveau BAC).

    – Être capable d’assurer l’accueil, la surveillance et le bon usage d’un lieu, en garantissant une relation de service de qualité.

    – Être capable d’assurer la sécurité liée aux risques incendie ou d’origine accidentelle.

    – Acquérir un titre de niveau IV.

    LIVRET

    SSIAP1, APS et SST de 3P3S (360 pages).

    CONTENU DE LA FORMATION

    CONTENU DE LA FORMATION

    MODULE 1 : Accueil

    MODULE 2 : Découverte plateforme

    MODULE 3 : Développement durable

    MODULE 4 : CCP 1 – Assurer une prestation de surveillance humaine dans une démarche d’amélioration continue de la sécurité (157 h).

    – Assurer un accueil physique et téléphonique de qualité en sécurité privée.

    – Contrôler l’accès à l’aide de dispositifs technologiques et de matériels de détection.

    – Prévenir les situations conflictuelles, menaçantes ou les traiter Contribuer au suivi de l’activité sur le site d’exploitation.

    MODULE 5 : CCP 2 –Assurer une prestation de surveillance humaine dans une démarche de prévention et de protection contre les risques et les menaces(105 h).

    – Prévenir les situations génératrices de risques et intervenir si nécessaire.

    – Détecter des comportements suspects ou des actes malveillants et réagir de manière appropriée.

    – Réaliser l’ensemble des actions en réponse à une anomalie ou à une alarme.

    MODULE 6 : CCP 3 –Assurer une prestation de surveillance humaine sur des sites sensibles dans une démarche de protection renforcée(84 h).

    – Prévenir et réagir face à des problèmes incendie dans des établissements recevant du public et des immeubles de grande hauteur.

    – Surveiller un site dit « sensible».

    – Intervenir de manière appropriée à la situation.

    MODULE 7 : Anglais technique.

    MODULE 8 : Atelier recherche d’emploi.

    MODULE 9 : Compétences numériques professionnelles.

    MODULE 10 : Secourisme.

    – Les candidats peuvent être exemptés de ce module si à l’entrée en formation, ils disposent d’une carte d’acteur SST en cours de validité.

    MODULE 11 : Habilitations N1 et ATEX

    MODULE 12 : Initiation self défense et Krav Maga.

    MODULE 13 : Anglais professionnel.

    MODULE 14 : Stage en entreprise.

    EVALUATIONS

    1. ÉPREUVE CERTIFICATIVE SST

    – Épreuve n°1 : mise en situation sur un cas d’accident.

    – Épreuve n°2 : proposer une action de prévention en relation avec l’accident.

    2. EPREUVE DIPLOMANTE SSIAP 1

    Encadrée par le SDIS

    – Épreuve n°1 : test QCM.

    – Épreuve n°2 : mise en situation sur une ronde avec anomalie.

    3. EVALUATION N1

    – Test QCM.

    4. EVALUATION HABILITATION ELECTRIQUE

    – Épreuve n°1 : test QCM.

    – Épreuve n°2 : mise en situation sur une intervention BE et BS.

    5. EXAMEN TITRE A2SP

    – Mise en situation professionnelle (ou présentation différée d’un projet)

    Le candidat tire au sort un scénario qui sera accompagné d’un dossier remis par le jury.

    Le candidat dispose de 10 min pour prendre connaissance du dossier.

    – Questionnaire professionnel

    La passation du questionnaire a lieu avant la mise en situation et l’entretien technique. Il répond à un QCM pro portant sur 60 questions (environnement juridique de la sécurité privé, gestion des situations conflictuelles, transmission des consignes et des informations, gestions des risques, attitude professionnelle, surveillance et gardiennage, événementiel, télésurveillance et vidéoprotection). La présence du jury n’est pas requise. La surveillance sera assurée par un formateur salarié.

    – Entretien technique avec le juryIl a lieu à l’issue de la mise en situation.

    – Entretien final.

    Le jury vérifie la capacité du candidat à établir une relation de service client.

    Un membre du jury assure le rôle d’un responsable hiérarchique pendant la mise en situation professionnelle.

    6.MODALITE DE VALIDATION DU DIPLOME

    L’obtention du titre professionnel d’agent de sûreté et de sécurité privée est soumise à la présentation :

    – Du certificat « Sauveteur-secouriste du travail (SST) » en cours de validité.

    – Du diplôme « Service sécurité incendie et assistance aux personnes » de niveau 1 (SSIAP1) ou du procès-verbal d’examen SSIAP1 et de l’attestation individuelle de résultats de la qualificationSSIAP1 en cours de validité ou du diplôme SSIAP1 et de l’attestation de formation de recyclage SSIAP1 en cours de validité ou du diplôme SSIAP1 et de l’attestation de remise à niveau SSIAP1 en cours de validité.

    – De l’avis après formation initiale BS BEmanœuvre oude l’attestation de formation de recyclage BS BE manœuvre.

    – De la réussite aux examens du titre A2SPCCP1, CCP2 et CCP3.

    En cas d’échec à l’une des épreuves, le candidat bénéficie des épreuves validées et dispose d’un délai de 1 an pour repasser les épreuves en échec en vue d’obtenir le diplôme.

    L’obtention des CCP1 et CCP2 permet au candidat d’obtenir la carte professionnelle «Agent de gardiennage ou de surveillance humaine pouvant inclure l’usage de moyens électroniques»mais il ne disposepas pour autant du titre A2SP.

    Le justificatif de l’obtention de ces CCP se fait par la remise d’un livret de certification.

    DÉBOUCHÉS

    L’obtention de votre diplômevous permet de pouvoir demander votre carte professionnelle d’activité en sécurité privéed’une validité de 5 années auprès du CNAPS afin de pouvoir prétendre au métier d’agent de sécurité privée.L’agent de sécurité peut devenir chef d’équipe, chef de poste ou responsable grâce à l’expérience ou au bac professionnel métiers de la sécurité.

    SUITES DE PARCOURS

    Plusieurs spécialisations accessibles par des formations s’ouvrent à l’agent de sécurité tout au long de sa carrière :

    – Maître-chien ou agent cynophile : l’agent est soutenu par un chien dressé, souvent pour des missions à plus fort risque.

    – Agent de sécurité incendie : spécialisé dans les systèmes d’alarmes incendie, et les mesures d’évacuation et de secours. Il a suivi une formation spécifique (SSIAP).

    – Opérateur en télésurveillance : il gère les alarmes ou fait de la surveillance à distance.

    Consulter : Les organismes

    SSIAP1
    FORMATION INITIALE

    OBJECTIF DE LA FORMATION

    Cette formation permet de passer le diplôme d’agent de sécurité incendie SSIAP1.

    PUBLIC

    Tout public.

    COMPÉTENCES DEVELOPPEES

    – Connaître le feu et ses conséquences.

    – Connaître la sécurité incendie.

    – Connaître les installations techniques.

    – Connaître les rôles et missions des agents de sécurité incendie.

    – Être capable d’intervenir en tant qu’agent de sécurité incendie.

    ORGANISATION DE LA FORMATION

    PRÉREQUIS

    Voir la fin du document.

    DURÉE

    67 heures (+ 1 jour d’examen).

    MAINTIEN DES COMPÉTENCES

    Tous les 3 ans.

    DOCUMENT DE VALIDATION

    Attestation de fin de formation et diplôme.

    MÉTHODE D’ÉVALUATION

    Évaluation formative réalisée par le formateur au moyen de mises en situation.

    Évaluation certificative avec un Jury (SSIAP 3 et prévisionniste d’un SDIS).

    RÉFÉRENCES RÉGLEMENTAIRES

    Arrêté du 2 mai 2005 modifié.

    CONTENU DE LA FORMATION

    CONTENU THÉORIQUE

    LE FEU ET SES CONSÉQUENCES

    – Le feu (triangle du feu, classes de feu, danger des fumées..).

    – Le comportement au feu (réaction et résistance au feu…).

    LA SÉCURITÉ INCENDIE

    – Principe de classement des établissements.

    – Fondamentaux et principes généraux de sécurité incendie.

    – Déserte des bâtiments.

    – Cloisonnement d’isolation des risques.

    – Évacuation du public et des occupants.

    – Désenfumage.

    – Eclairage de sécurité.

    – Présentation des différents moyens de secours.

    INSTALLATIONS TECHNIQUES

    – Les installations électriques.

    – Les ascenseurs et nacelles.

    – Les installations fixes d’extinction automatique.

    – Les colonnes sèches et humides.

    – Les systèmes de sécurité incendie.

    RÔLES ET MISSIONS DES AGENTS DE SÉCURITÉ INCENDIE

    – Le service de sécurité incendie.

    – Présentation des consignes de sécurité et main courante.

    – Le poste de sécurité.

    – Rondes de sécurité et surveillance des travaux.

    – Mise en œuvre des moyens d’extinction.

    – Appel et réception des services de secours-Sensibilisation des occupants.

    CONTENU PRATIQUE – LE FEU ET SES CONSÉQUENCES

    – Exercices de sortie d’un local enfumé par des fumées non-toxiques.

    LA SÉCURITÉ INCENDIE

    – Exercices simples de classement d’établissement.

    – Exercices de recherche d’informations réglementaires simples.

    – Exercices de réarmement d’un volet, d’un clapet et d’un exutoire.

    – Exercices de changement d’une source lumineuse défectueuse.

    LES INSTALLATIONS TECHNIQUES

    – Exercices de lecture d’informations sur le SSI depuis des cas concrets et réactions appropriées.

    RÔLES ET MISSIONS DES AGENTS DE SÉCURITÉ INCENDIE

    – Exercices de compréhension de différentes consignes et de rédaction sur la main courante.

    – Exercices interactifs de réception des appels.

    – Mises en situation lors de rondes avec traitement d’anomalies diverses-Exercices de manipulation des extincteurs et des RIA sur des feux réels.

    – Exercices d’appel et de réception des services de secours.

    – Exercices de conduite d’une séance d’information.

    CONCRÉTISATION DES ACQUIS

    – Visites applicatives en ERP et IGH.

    – Exercices de mises en situation d’agent de sécurité incendie.

    Bilan de la formation

    PRÉREQUIS

    • Certificat médical selon l’annexe 7 de l’arrêté du 02 mai 2005 (attention : si vous avez + de 45 ans, un bilan cardiaque complémentaire est recommandé).

    • Secourisme à jour (moins de 24 mois)

    Pièce d’identité.

    2 photos (dossier et diplôme).

    La maîtrise de la langue française est indispensable.

    Cette compétence sera évaluée par le centre de formation avant l’entrée en formation.

    ÉPREUVES CERTIFICATIVES

    L’examen est composé de deux parties :

    – Évaluation théorique par le biais de QCM de 30 questions.

    – La note minimale, à obtenir pour valider cette partie, doit être supérieure ou égale à 12 sur 20.

    – Évaluation pratique par la réalisation d’une ronde. Le candidat validant l’ensemble des épreuves se voit remettre un diplôme SSIAP 1.

    L’échec à l’une des épreuves aura pour conséquence l’ajournement du candidat. Le candidat dispose de 12 mois pour valider la ou les parties en échec sans avoir à repasser.

    La formation complète. Cependant, en fonction des résultats obtenus à l’examen, un complément de formation peut vous être proposé en vue d’une représentation.

    DÉBOUCHES

    Avec l’obtention de votre diplôme SSIAP 1, vous pouvez prétendre à des fonctions d’agent de service de sécurité incendie et d’assistance à personnes.

    SUITE DE PARCOURS

    – SSIAP 2 – Chef d’équipe de sécurité incendie et d’assistance à personnes.

    – SSIAP 3 – Chef de service de sécurité incendie et d’assistance à personnes.

    Consulter : Les organismes

    Recyclage SSIAP1
    MAINTIEN ET ACQUIS DES COMPÉTENCES

    OBJECTIF DE LA FORMATION

    Cette formation permet de maintenir ses compétences et son employabilité d’agent de sécurité incendie.

    PUBLIC

    Agent de sécurité titulaire du diplôme SSIAP 1.

    COMPÉTENCES DEVELOPPEES

    Maintien des acquis et des compétences sur les sujets suivants :

    – La prévention du risque incendie.

    – Les moyens de secours.

    – L’intervention de l’agent de sécurité.

    ORGANISATION DE LA FORMATION

    PRÉREQUIS

    Voir à la fin du document.

    DURÉE

    14 heures (2 jours).

    MAINTIEN DES COMPÉTENCES

    Tous les 3 ans.

    DOCUMENT DE VALIDATION

    Attestation de fin de formation.

    MÉTHODE D’ÉVALUATION

    Évaluation formative réalisée par le formateur au moyen de mises en situation et d’un QCM.

    RÉFÉRENCES RÉGLEMENTAIRES

    Arrêté du 2 mai 2005 modifié.

    DOCUMENTS PEDAGOGIQUES

    Manuel recyclage SSIAP 1de 3P3S (80 pages).

    CONTENU DE LA FORMATION

    CONTENU THÉORIQUE

    PRÉVENTION

    – Évolution de la réglementation.

    – Accessibilité du public.

    MOYENS DE SECOURS

    – Agents extincteurs.

    – SSI.

    – Moyens d’extinction.

    MISE EN SITUATION D’INTERVENTION

    L’action face à différents contextes :

    – Fumées, incendie.

    – Évacuation des occupants et prise en charge d’une victime.

    – Méthode d’extinction d’un début d’incendie.

    – Protection individuelle.

    – Levée de doute …

    – L’utilisation des moyens de communication mobiles.

    CONTENU PRATIQUE 

    PRÉVENTION

    – QCM blanc pour les révisions.

    MISE EN SITUATION D’INTERVENTION

    – Exercices d’extinction sur feux réels de diverses classes au moyen d’un extincteur adapté au risque et d’un RIA.

    – Cas concrets à partir de rondes avec anomalies Bilan de la formation.

    PRÉREQUIS

    • Attestation de l’employeur de pratique d’agent de sécurité incendie pendant au moins 1607 heures au cours des 36 derniers mois.

    • Attestation du dernier recyclage ou remise à niveau SSIAP1 (le cas échéant).

    • Présentation de l’original du diplôme SSIAP 1 au formateur le jour de l’entrée en formation.

    • Secourisme à jour (moins de 24 mois).

    • Présentation de la pièce d’identité.

    • 1 photo.

    Consulter : Les organismes

    SSIAP2
    FORMATION INITIALE

    OBJECTIF DE LA FORMATION

    Cette formation permet de maintenir ses compétences et son employabilité de chef d’équipe de sécurité incendie SSIAP2.

    PUBLIC

    Personne titulaire d’un SSIAP 1.

    COMPÉTENCES DEVELOPPEES

    – Connaître le rôle et missions du chef d’équipe.

    – Etre capable de manipuler le SSI.

    – Connaître les règles d’hygiène et de sécurité du travail en matière de sécurité incendie.

    – Etre capable d’assurer le rôle de chef de poste central de sécurité en situation de crise.

    ORGANISATION DE LA FORMATION

    PRÉREQUIS

    Voir la fin du document.

    DURÉE

    70 heures (+ 1 jour d’examen).

    MAINTIEN DES COMPÉTENCES

    Tous les 3 ans.

    DOCUMENT DE VALIDATION

    Attestation de fin de formation et diplôme.

    MÉTHODE D’ÉVALUATION

    Évaluation formative réalisée par le formateur au moyen de mises en situation. Évaluation certificative avec un Jury (SSIAP 3 et préventionniste d’un SDIS).

    RÉFÉRENCES RÉGLEMENTAIRES

    Arrêté du 2 mai 2005 modifié.

    DOCUMENTS PÉDAGOGIQUES

    Manuel SSIAP 2 de 3P3S (116pages).

    CONTENU DE LA FORMATION

    CONTENU THÉORIQUE

    RÔLE ET MISSIONS DU CHEF D’ÉQUIPE

    – Gestion de l’équipe de sécurité.

    – Management de l’équipe de sécurité.

    – Organiser une séance de formation.

    – Gestion des conflits.

    – Evaluer l’équipe.

    – Informer sa hiérarchie.

    – Appliquer les consignes de sécurité.

    – Gérer les incidents techniques.

    – Délivrer le permis de feu.

    MANIPULATION DU SSI

    – Le système de détection incendie.

    – Le système de mise en sécurité incendie.

    – Les installations fixes d’extinction automatique.

    HYGIÈNE ET SÉCURITÉ DU TRAVAIL EN MATIÈRE DE SÉCURITÉ INCENDIE

    – La réglementation et le code du travail.

    – Les commission de sécurité.

    CHEF DE POSTE CENTRAL DE SÉCURITÉ EN SITUATION DE CRISE

    – Gestion du PCS.

    – Conseils techniques aux services de secours.

    CONTENU PRATIQUE

    RÔLE ET MISSIONS DU CHEF D’ÉQUIPE

    – Exercices d’organisation d’un planning.

    – Jeux de rôle de démarrage de situations conflictuelles.

    – Exercices d’élaboration d’une fiche de progression pédagogique et d’animation de formation incendie.

    – Jeux de rôle de traitement d’un conflit.

    – Exercices d’évaluation d’une équipe et construction de documents d’évaluation.

    – Exercices de rédaction d’un compte-rendu ou d’un rapport.

    – Jeux de rôle d’application de différentes consignes.

    – Jeux de rôle de gestion d’incidents-Exercices de rédaction de permis de feu.

    MANIPULATION DU SSI

    – Exercices d’exploitation du SSI. (réarmement, acquittement…)

    HYGIÈNE ET SÉCURITÉ DU TRAVAIL EN MATIÈRE DE SÉCURITÉ INCENDIE

    – Jeux de rôle d’application du droit de retrait.

    CHEF DE POSTE CENTRAL DE SÉCURITÉ EN SITUATION DE CRISE

    – Jeux de rôle de gestion du PCS en situation de crise.

    Bilan de la formation

    PRÉREQUIS

    • Certificat médical selon l’annexe 7 de l’arrêté du 02 mai 2005 (attention : si vous avez + de 45 ans, un bilan cardiaque complémentaire est recommandé).

    • Secourisme à jour (moins de 24 mois).

    • Diplôme original SSIAP 1.

    • Attestation de l’employeur ou contrat de travail prouvant l’exercice de l’activité de SSIAP 1 au minimum 1607 heures au cours des 24 derniers mois.

    • Pièce d’identité.

    • 2 photos (dossier et diplôme).

    • La maîtrise du SSIAP 1 à 100% est indispensable pour optimiser la réussite à l’examen SSIAP 2.

    ÉPREUVES CERTIFICATIVES

    L’examen est composé de trois parties :

    – Évaluation théorique par le biais de QCM de 40 questions. La note minimale, à obtenir pour valider cette partie, doit être supérieure ou égale à 12 sur 20.

    – Évaluation orale par l’animation d’une séquence pédagogique.

    – Évaluation pratique par l’exercice de gestion du PC en situation de crise. Le candidat validant l’ensemble des épreuves se voit remettre un diplôme SSIAP 2. L’échec à l’une des épreuves aura pour conséquence l’ajournement du candidat. Le candidat dispose de 12 mois pour valider la ou les parties en échec sans avoir à repasser la formation complète. Cependant, en fonction des résultats obtenus à l’examen, un complément de formation peut vous être proposé en vue d’une représentation.

    DÉBOUCHÉS

    Avec l’obtention de votre diplôme SSIAP 2, vous pouvez prétendre à des fonctions de chef d’équipe d’un service de sécurité incendie et d’assistance à personnes.

    SUITE DE PARCOURS

    – SSIAP3  – Chef de service de sécurité incendie et d’assistance à personnes après 3 années d’expérience dans la fonction.

    Consulter : Les organismes

    Recyclage SSIAP2
    MAINTIEN ET ACQUIS DES COMPÉTENCES

    OBJECTIF DE LA FORMATION

    Cette formation permet de maintenir ses compétences et son employabilité de chef d’équipe de sécurité incendie SSIAP2. 

    PUBLIC

    Chef d’équipe de sécurité titulaire du diplôme SSIAP2.

    COMPÉTENCES DEVELOPPEES

    Maintien des acquis et des compétences sur les sujets suivants :

    – La prévention du risque incendie.

    – Les moyens de secours.

    – La préparation et l’animation d’une séance d’instruction.

    – La gestion du PCS.

    – Le management de l’équipe de sécurité.

    ORGANISATION DE LA FORMATION

    PRÉREQUIS

    Voir à la fin du document.

    DURÉE

    14 heures (2 jours).

    MAINTIEN DES COMPÉTENCES

    Tous les 3 ans.

    DOCUMENT DE VALIDATION

    Attestation de fin de formation.

    MÉTHODE D’ÉVALUATION

    valuation formative réalisée par le formateur au moyen de mises en situation et d’un QCM.

    RÉFÉRENCES RÉGLEMENTAIRES

    Arrêté du 2 mai 2005 modifié.

    DOCUMENTS PÉDAGOGIQUES

    Manuel REC SSIAP 2 de 3P3S (108 pages).

    CONTENU DE LA FORMATION

    CONTENU THÉORIQUE

    PRÉVENTION

    – Évolution de la réglementation.

    – Accessibilité du public.

    MOYENS DE SECOURS

    – Évolution de la réglementation en matière de moyens de secours…

    ORGANISER UNE SÉANCE DE FORMATION

    Les méthodes pédagogiques :

    – Pratique de l’animation.

    – Déroulement chronologique d’une séance.

    L’EQUIPE SÉCURITÉ INCENDIE

    – Organiser l’accueil d’un nouvel agent.

    – Motiver son équipe et organiser des exercices quotidiens.

    – Gestion des documents administratifs.

    CONTENU PRATIQUE

    PRÉVENTION

    – QCM blanc pour les révisions.

    MOYENS DE SECOURS

    – Évolution de la réglementation en matière de moyens de secours…

    GESTION DU PC DE SÉCURITÉ

    Exercices pratiques :

    – Gestion d’une alarme. 

    – Alerte des sapeurs-pompiers.

    – Gestion d’une évacuation.

    – Réception et guidage des secours (ERP et IGH).

    – Compte-rendu à la hiérarchie.

    – Gestion du PC en situation de crise.

    ORGANISER UNE SÉANCE DE FORMATION

    – Exercices et analyse de la pratique pédagogique des participants.

    PRÉREQUIS

    • Attestation de l’employeur de pratique de chef d’équipe de sécurité incendie pendant au moins 1607 heures au cours des 36 derniers mois.

    • Attestation du dernier recyclage ou remise à niveau SSIAP 2 (le cas échéant).

    • Présentation de l’original du diplôme SSIAP 2 au formateur le jour de l’entrée en formation.

    • Secourisme à jour (moins de 24 mois).

    • Présentation de la pièce d’identité.

    • 1 photo.

    CONTENU DE LA FORMATION

     OBJECTIF DE LA FORMATION

    Cette formation permet de passer le diplôme de chef d’équipe de sécurité incendie SSIAP 2.

    PUBLIC

    Personne titulaire d’un SSIAP 1.

    COMPÉTENCES DEVELOPPEES

    – Connaître le rôle et missions du chef d’équipe.

    – Être capable de manipuler le SSI.

    – Connaître les règles d’hygiène et de sécurité du travail en matière de sécurité incendie.

    – Être capable d’assurer le rôle de chef de poste central de sécurité en situation de crise.

    ORGANISATION DE LA FORMATION

    PRÉREQUIS

    Voir la fin du document.

    DURÉE

    70 heures (+ 1 jour d’examen).

    MAINTIEN DES COMPÉTENCES

    Tous les 3 ans.

    DOCUMENT DE VALIDATION

    Attestation de fin de formation et diplôme.

    MÉTHODE D’ÉVALUATION

    Évaluation formative réalisée par le formateur au moyen de mises en situation. Évaluation certificative avec un Jury (SSIAP 3 et préventionniste d’un SDIS).

    RÉFÉRENCES RÉGLEMENTAIRES

    Arrêté du 2 mai 2005 modifié.

    DOCUMENTS PÉDAGOGIQUES

    Manuel SSIAP 2 de 3P3S (116pages).

    CONTENU DE LA FORMATION

    CONTENU THÉORIQUE

    RÔLE ET MISSIONS DU CHEF D’ÉQUIPE

    – Gestion de l’équipe de sécurité-Management de l’équipe de sécurité.

    – Organiser une séance de formation.

    – Gestion des conflits.

    – Evaluer l’équipe-Informer sa hiérarchie.

    – Appliquer les consignes de sécurité.

    – Gérer les incidents techniques-Délivrer le permis de feu.

    MANIPULATION DU SSI

    – Le système de détection incendie.

    – Le système de mise en sécurité incendie.

    – Les installations fixes d’extinction automatique.

    HYGIÈNE ET SÉCURITÉ DU TRAVAIL EN MATIÈRE DE SÉCURITÉ INCENDIE

    – La réglementation et le code du travail.

    – Les commission de sécurité.

    CHEF DE POSTE CENTRAL DE SÉCURITÉ EN SITUATION DE CRISE

    – Gestion du PCS.

    – Conseils techniques aux services de secours.

    CONTENU PRATIQUE

    RÔLE ET MISSIONS DU CHEF D’ÉQUIPE

    – Exercices d’organisation d’un planning.

    – Jeux de rôle de démarrage de situations conflictuelles.

    – Exercices d’élaboration d’une fiche de progression pédagogique et d’animation de formation incendie.

    – Jeux de rôle de traitement d’un conflit.

    – Exercices d’évaluation d’une équipe et construction de documents d’évaluation.

    – Exercices de rédaction d’un compte-rendu ou d’un rapport.

    – Jeux de rôle d’application de différentes consignes.

    – Jeux de rôle de gestion d’incidents.

    – Exercices de rédaction de permis de feu.

    MANIPULATION DU SSI

    – Exercices d’exploitation du SSI (réarmement, acquittement…).

    HYGIÈNE ET SÉCURITÉ DU TRAVAIL EN MATIÈRE DE SÉCURITÉ INCENDIE

    – Jeux de rôle d’application du droit de retrait.

    CHEF DE POSTE CENTRAL DE SÉCURITÉ EN SITUATION DE CRISE

    – Jeux de rôle de gestion du PCS en situation de crise Bilan de la formation.

    PRÉREQUIS

    • Certificat médical selon l’annexe 7 de l’arrêté du 02 mai 2005 (attention : si vous avez + de 45 ans, un bilan cardiaque complémentaire est recommandé).

    • Secourisme à jour (moins de 24 mois).

    • Diplôme original SSIAP 1.

    • Attestation de l’employeur ou contrat de travail prouvant l’exercice de l’activité de SSIAP 1au minimum 1607 heures au cours des 24 derniers mois.

    • Pièce d’identité.

    • 2 photos (dossier et diplôme).

    • La maîtrise du SSIAP 1 à 100% est indispensable pour optimiser la réussite à l’examen SSIAP 2.

    ÉPREUVES CERTIFICATIVES

    L’examen est composé de trois parties:

    – Évaluation théorique par le biais de QCM de 40 questions. La note minimale, à obtenir pour valider cette partie, doit être supérieure ou égale à 12 sur 20.

    – Évaluation orale par l’animation d’une séquence pédagogique

    – Évaluation pratique par l’exercice de gestion du PC en situation de crise.

    Le candidat validant l’ensemble des épreuves se voit remettre un diplôme SSIAP 2. L’échec à l’une des épreuves aura pour conséquence l’ajournement du candidat. Le candidat dispose de 12 mois pour valider la ou les parties en échec sans avoir à repasser la formation complète. Cependant, en fonction des résultats obtenus à l’examen, un complément de formation peut vous être proposé en vue d’une représentation.

    DÉBOUCHÉS

    Avec l’obtention de votre diplôme SSIAP 2, vous pouvez prétendre à des fonctions de chef d’équipe d’un service de sécurité incendie et d’assistance à personnes.

    SUITE DE PARCOURS

    – SSIAP 3 –  Chef de service de sécurité incendie et d’assistance à personnes après 3 années d’expérience dans la fonction.

    Consulter : Les organismes

    SSIAP3
    FORMATION INITIALE

    OBJECTIF DE LA FORMATION

    Cette formation permet de passer le diplôme de chef de service de sécurité incendie SSIAP 3.

    PUBLIC

    Personne titulaire d’un SSIAP 2 ou d’un diplôme de niveau 4.

    COMPÉTENCES DEVELOPPEES

    – Le feu et ses conséquences.

    – La sécurité incendie et les bâtiments.

    – La réglementation incendie.

    – La gestion des risques.

    – Le conseil au chef d’établissement.

    – Correspondant des commissions de sécurité.

    – Le management de l’équipe de sécurité.

    – Le budget du service de sécurité.

    ORGANISATION DE LA FORMATION

    PRÉREQUIS

    Voir à la fin du document.

    DURÉE

    216 heures (+ 1 jour d’examen).

    MAINTIEN DES COMPÉTENCES

    Tous les 3 ans.

    DOCUMENT DE VALIDATION

    Attestation de fin de formation et diplôme.

    MÉTHODE D’ÉVALUATION

    Évaluation formative réalisée par le formateur au moyen de mises en situation. Évaluation certificative avec un Jury (SSIAP 3 et préventionniste d’un SDIS).

    RÉFÉRENCES RÉGLEMENTAIRES

    Arrêté du 2 mai 2005 modifié.

    DOCUMENTS PÉDAGOGIQUES

    Manuel SSIAP 3 de France Sélection (356 pages).

    CONTENU DE LA FORMATION

    CONTENU THÉORIQUE

    LE FEU

    – Théorie du feu (classes de feux, causes…).

    – Définition du pouvoir, potentiel et charges calorifiques.

    – Fumée et ses dangers.

    – Propagation du feu : convection, conduction, rayonnement…

    COMPORTEMENT

    – La résistance au feu des éléments de construction.

    – La réaction au feu des matériaux d’aménagement.

    – Les critères de classement de ces comportements.

    MATÉRIAUX DE CONSTRUCTION

    – Les différents matériaux de construction.

    – Les éléments de construction : typologie et vocabulaire architectural.

    ETUDE DE PLANS

    – Les différents plans.

    – La notion de volume.

    – Connaître et utiliser les échelles de représentation des plans.

    – La représentation graphique d’un plan d’architecte.

    – Concordance entre plan/coupe/façade.

    – Savoir se déplacer dans un niveau et entre les niveaux.

    – Nature des plans figurant dans un dossier.

    OUTILS D’ANALYSE

    – Le CL.I.C.D.V.C.R.E.M.

    ORGANISATION GÉNÉRALE DE LA RÉGLEMENTATION

    – Contenu général des textes.

    – Hiérarchie des textes.

    – Présentation des liaisons entre les textes.

    CLASSEMENT DES BÂTIMENTS

    – Classement d’un ERP, les groupements d’établissements.

    – Classement d’un IGH.

    – Classement d’un bâtiment d’habitation.

    – Classement d’une installation soumise au code de l’environnement.

    DISPOSITION CONSTRUCTIVES ET TECHNIQUES

    Les dispositions applicables aux ERP, aux IGH et au code du travail :

    – Implantation (accessibilité des secours et isolement par rapport au tiers).

    – Construction (distribution intérieure, stabilité au feu et isolement interne des locaux).

    – Dégagement (principe, calcul, particularités).

    – Désenfumage (objectifs, obligations, principes).

    – Installations techniques (les interdictions, limitations, les organes de sécurité).

    – Les limitations calorifiques imposées à l’exploitant-Les contrôles réglementaires.

    MOYENS DE SECOURS

    – Moyens d’extinction incendie (internes et externes, entretien et vérifications).

    – Moyens d’alerte des secours.

    – Dispositions visant à faciliter l’intervention des secours.

    – Connaître et savoir exploiter un système de sécurité incendie (typologie, composition, fonctionnement,entretien et vérifications), l’utilisation en mode dégradé.

    NOTIONS RELATIVES A L’ACCESSIBILITÉ DES PERSONNES HANDICAPÉES

    Les dispositions réglementaires :

    – Les commissions d’accessibilité.

    – Les exigences réglementaires générales.

    – Les exigences dimensionnelles et qualitatives.

    – Autorisation de travaux (composition du dossier, réunion de chantier).

    – Visite, réception par commission d’accessibilité.

    ANALYSE DES RISQUES

    – Évaluation du maintien du niveau de sécurité (protection des personnes et des biens).

    – Le document unique, évaluation des risques professionnels pour la sécurité des travailleurs.

    – Le plan de prévention.

    – Évaluation des risques de travaux par points chauds.

    – Étude des documents et projet.

    – Comprendre un rapport final de vérification de travaux réalisé par une personne ou un organisme agréé.

    RÉALISATION DES TRAVAUX DE SÉCURITÉ

    – Organisation des réunions préliminaires-Rédaction d’un plan directeur (contraintes, délais…).

    – Participer aux réunions de chantier (suivi des prescriptions,respect planning…).

    – Effectuer une pré-réception des travaux avant le passage de la commission de sécurité.

    – Prévoir la réception par la commission de sécurité compétente.

    – Mise en service.

    DOCUMENTS ADMINISTRATIFS

    – Les obligations en matière d’affichage-Élaboration de consignes temporaires.

    – Le permis de feu (GN 13).

    – Suivi et planification des contrôles réglementaires.

    – Gestion et conservation de l’ensemble des documents propres à sa mission (registre de sécurité, plan de prévention, évaluation des risques…).

    INFORMATION A LA HIÉRARCHIE

    -But des rapports (définition, importance et nécessite, différentes parties et plan).

    – Présentation des rapports (le style et la forme).

    – Contenu et le style du compte-rendu.

    VEILLE RÉGLEMENTAIRE

    – Connaissance des différents supports de mise à jour.

    – Archivage de documents.

    COMMISSION DE SÉCURITÉ

    – Composition des commissions de sécurité.

    – Rôle des commissions de sécurité.

    – Missions des commissions de sécurité.

    – Documents à transmettre (notice de sécurité…) ou à tenir à disposition (registre de sécurité…).

    ORGANISER LE SERVICE

    – Organisation du service.

    – Organisation des rondes.

    – Documents du service.

    – Définition de la composition du service de sécurité.

    EXERCER LA FONCTION D’ENCADREMENT

    – Assumer les différentes fonctions de l’autorité.

    NOTION DE DROIT DU TRAVAIL

    – Les contrats de travail.

    – L’accident de travailleur, l’accident de trajet-Les maladies professionnelles.

    – La déclaration d’accident du travailleur.

    – L’attestation de salaire.

    – La feuille d’accident du travail.

    – L’analyse de l’accident (élaborer un arbre des causes).

    – Le CHSCT.

    Les institutions représentatives du personnel :

    – La procédure de licenciement :

    – Les négociations.

    Le conseil des prud’hommes :

    – La convention collective de branche.

    NOTION DE DROIT CIVIL ET PÉNAL

    – La délégation de pouvoir et la délégation de signature.

    – La responsabilité civile et la responsabilité pénale.

    – Le délit de mise en danger d’autrui.

    CONTENU PRATIQUE

    LE FEU

    – Conduite à tenir face à un local enfumé sans mise en danger pour l’intervenant.

    MISE EN ŒUVRE DES MOYENS D’EXTINCTION

    – Méthode d’extinction d’un début d’incendie.

    – Protection individuelle.

    Application : Exercice d’extinction sur feux réels de diverses classes au moyen d’un extincteur adapté.

    – Mise en œuvre d’un RIA.

    ETUDE DE PLANS

    Application : Exercices de lecture de plans, descriptions du projet et recherche d’anomalies.

    OUTILS D’ANALYSE

    – Application : Exercices de détermination des contraintes réglementaires.

    CLASSEMENT DES BÂTIMENTS

    – Application : Exercice de classement d’ERP, IGH.

    – La recherche dans la nomenclature.

    DISPOSITIONS CONSTRUCTIVES ET TECHNIQUES

    – Application : Exercices de déterminations des obligations en matière d’implantation, de construction et de calculs de dégagements.

    MOYENS DE SECOURS

    – Application : Gestion d’une alarme.

    VISITES

    – Fonctionnement de service de sécurité d’un site-Fonctionnement in situ, des différents éléments techniques de sécurité.

    – Organisation d’un PC sécurité-Fondamentaux des dispositions constructives.

    – Application : Visite d’au moins 2 ERP du 1er groupe d’activités différentes, dont un de 1ère catégorie disposant d’un SSI de catégorie A au minimum et d’un IGH.

    NOTIONS RELATIVES A L’ACCESSIBILITÉ DES PERSONNES HANDICAPÉES

    – Application : étude de cas notamment lors de réhabilitation de bâtiment.

    ANALYSES DES RISQUES

    – Application : études de cas.

    DOCUMENTS ADMINISTRATIFS

    – Application : analyse critique des documents existants.

    – Élaboration des consignes temporaires-Rédaction d’un plan de prévention simplifié.

    INFORMATION A LA HIÉRARCHIE

    – Application  : Exercices d’application de compte-rendu écrit, oral et rédaction d’un rapport d’incident.

    VEILLE RÉGLEMENTAIRE

    – Application : Travail de recherche.

    COMMISSION DE SÉCURITÉ

    – Application : Exercice de préparation de l’accueil et de la visite des membres de la commission sécurité.

    ORGANISER LE SERVICE

    – Application : Établir une note écrite sur les principes d’organisation d’une équipe de sécurité.

    EXERCER LA FONCTION D’ENCADREMENT

    – Application  : Formuler un ordre opérationnel, conduire un entretien hiérarchique, organiser une réunion, communication de crise.

    NOTION DE DROIT DU TRAVAIL

    – Application : Se repérer dans le code du travail que ce soit dans la partie législative ou la partie réglementaire, renseigner le personnel sur la convention collective, méthodes didactique suivie d’exercices d’applications simples.

    SUIVI BUDGÉTAIRE DU SERVICE

    – Application : Élaborer un budget de fonctionnement chiffré.

    FONCTION ACHAT

    – Application : Élaborer un cahier de clauses techniques particulières.

    FONCTION MAINTENANCE

    – Application : Analyse critique et appréciation d’un rapport « coût-efficacité-service » d’un contrat.

    Bilan de la formation

    PRÉREQUIS

    • 2 photos d’identité.

    • Pièce d’identité.

    • Secourisme à jour (moins de 24 mois).

    • Justificatif d’accès à la formation :

    – disposer d’un diplôme de niveau 4 minimum (baccalauréat ou autres), qui peut être obtenu par la validation des acquis de l’expérience ;

    ou

    – Être titulaire du diplôme de SSIAP 2 ou d’ERP 2 ou d’IGH 2 délivré avant le 31 décembre 2005 et justifier de 3 ans d’expérience de la fonction. Cette expérience professionnelle doit être attestée soit par l’employeur, soit par la présentation du contrat de travail.

    NOTA IMPORTANT

    Il faut prévoir l’achat des ouvrages réglementaires et d’une règle de mesurage de type «Kutch».

    ÉPREUVES CERTIFICATIVES

    L’examen est composé de deux parties :

    – Évaluation théorique par le biais de QCM de 40 questions. La note minimale, à obtenir pour valider cette partie, doit être supérieure ou égale à 12 sur 20.

    – Évaluation écrite d’élaboration d’une notice technique de sécurité. La note minimale, à obtenir pour valider cette partie, doit être supérieure ou égale à 12 sur 20.

    – Évaluation orale sur la pratique quotidienne de la fonction de chef de service sécurité.

    Le candidat validant l’ensemble des épreuves se voit remettre un diplôme SSIAP 3.

    L’échec à l’une des épreuves aura pour conséquence l’ajournement du candidat. Le candidat dispose de 12 mois pour valider la ou les parties en échec sans avoir à repasser la formation complète. ATTENTION pour les épreuves théoriques et écrites,le bénéfice est possible que si la note obtenue est supérieure ou égale à 8.

    Cependant, en fonction des résultats obtenus à l’examen, un complément de formation peut vous être proposé en vue d’une représentation.

    DÉBOUCHES

    Avec l’obtention de votre diplôme SSIAP 3, vous pouvez prétendre à des fonctions de Chef de service de sécurité incendie et d’assistance à personnes.

    Consulter : Les organismes

    Recyclage SSIAP3
    MAINTIEN ET ACQUIS DES COMPÉTENCES

    OBJECTIF DE LA FORMATION

    Cette formation permet de maintenir ses compétences et son employabilité d’agent de sécurité incendie.

    PUBLIC

    Chef de service de sécurité titulaire du diplôme SSIAP3.

    COMPETENCES DEVELOPPEES

    Maintien des acquis et des compétences sur les sujets suivants :

    – La réglementation incendie.

    – Le droit civil et pénal.

    – La fonction maintenance.

    – L’accessibilité des personnes handicapées.

    – L’analyse des risques.

    – Les moyens de secours.

    ORGANISATION DE LA FORMATION

    PREREQUIS

    SST ou PSC1 de moins de 2 ans, certificat médicale de moins de 3 mois et avoir exercé au moins 1607 heures sur les 36 derniers mois. (voir public).

    DUREE

    21 heures (3 jours).

    MAINTIEN DES COMPETENCES

    Tous les 3 ans.

    DOCUMENT DE VALIDATION

    Attestation de fin de formation.

    METHODE D’EVALUATION

    Evaluation formative réalisée par le formateur au moyen de mises en situation et d’un QCM.

    REFERENCES REGLEMENTAIRES

    Arrêté du 2 mai 2005 modifié.

    DOCUMENTS PEDAGOGIQUES

    Manuel SSIAP 3 de France Sélection (356 pages).

    CONTENU DE LA FORMATION

    CONTENU THEORIQUE

    REGLEMENTATION

    – Règlementation de sécurité dans les ERP.

    – Dispositions générales.

    – Dispositions particulières et spéciales.

    – Règlementation de sécurité dans les IGH.

    – Rappel des textes sur les moyens de secours.

    NOTION DE DROIT CIVIL ET PENAL

    – La délégation de pouvoir et la délégation de signature.

    – La responsabilité civile et la responsabilité pénale.

    – Le délit de mise en danger de la vie d’autrui.

    LA FONCTION MAINTENANCE

    – Obligations règlementaires.

    – Aspects juridiques.

    – Les types de contrat.

    – Analyse critique et retour d’expérience.

    ACCESSIBILITE DES PERSONNES HANDICAPEES

    – Dispositions règlementaires.

    – Analyse critique et retour d’expérience.

    ANALYSE DES RISQUES

    – Evaluation du maintien du niveau de sécurité.

    – Document unique, plan de prévention, travaux par point chaud.

    MOYENS DE SECOURS

    – Moyens d’extinction, moyens d’alerte, dispositions facilitant l’intervention des secours.

    – Connaître et exploiter le SSI.

    CONTENU PRATIQUE

    LA FONCTION MAINTENANCE

    – Exemples de contrat.

    ETUDE DE CAS

    – Lecture de plans, rappel de la méthode d’analyse.

    – Rédaction d’une notice de sécurité.

    ANALYSE DES RISQUES

    – Etude d’un cas pratique.

    MOYENS DE SECOURS

    – Exercices d’exploitation du SSI Bilan de la formation.

    PRE-REQUIS

    • Attestation de l’employeur de pratique de chef de service de sécurité incendie pendant au moins 1607 heures au cours des 36 derniers mois.

    • Attestation du dernier recyclage ou remise à niveau SSIAP 3 (le cas échéant).

    • Présentation de l’original du diplôme SSIAP 3 au formateur le jour de l’entrée en formation.

    • Secourisme à jour (moins de 24 mois).

    • Présentation de la pièce d’identité.

    • 1 photo.

    Consulter : Les organismes

    Programmes de secourisme

    SST
    x

    OBJECTIF DE LA FORMATION

    Obtenir le titre A2SP afin d’assurer des missions d’accueil, de surveillance et de prévention des risques d’incendie ou d’origine accidentelle ou malveillante (formation de niveau BAC).

    PUBLIC

    Tout public.

    COMPÉTENCES DEVELOPPEES

    – Être capable d’assurer l’accueil, la surveillance et le bon usage d’un lieu, en garantissant une relation de service de qualité.

    – Être capable d’assurer la sécurité liée aux risques incendie ou d’origine accidentelle.

    – Acquérir un titre de niveau IV.

    ORGANISATION DE LA FORMATION

    PRÉREQUIS

    Autorisation préalable à demander au CNAPS, aptitude médicale de moins de 3 mois, comprendre et écrire le français niveau B1.

    DURÉE

    14 semaines (593 heures hors examen).

    MAINTIEN DES COMPÉTENCES

    Tous les 5 ans pour la carte professionnelle. Tous les 24 mois pour le certificat SST. Tous les 36 mois pour le SSIAP1.

    DOCUMENT DE VALIDATION

    Attestation de fin de formation, diplôme SSIAP. Titre d’habilitation électrique H0V-B0 –BS – BE manœuvre, certificat SST, titre A2SP, carte N1.

    MÉTHODE DÉVALUATION

    3 évaluations certificatives : SST, SSIAP, Titre V A2SP.

    RÉFÉRENCES RÉGLEMENTAIRES

    Arrêté du 21 juillet 2016 du ministère de l’emploi de la formation professionnelle et du dialogue social.

    DOCUMENTS PÉDAGOGIQUES

    Obtenir le titre A2SP afin d’assurer des missions d’accueil, de surveillance et de prévention des risques d’incendie ou d’origine accidentelle ou malveillante (formation de niveau BAC).

    – Être capable d’assurer l’accueil, la surveillance et le bon usage d’un lieu, en garantissant une relation de service de qualité.

    – Être capable d’assurer la sécurité liée aux risques incendie ou d’origine accidentelle.

    – Acquérir un titre de niveau IV.

    LIVRET

    SSIAP1, APS et SST de 3P3S (360 pages).

    x

    CONTENU DE LA FORMATION

    MODULE 1 : Accueil

    MODULE 2 : Découverte plateforme

    MODULE 3 : Développement durable

    MODULE 4 : CCP 1 – Assurer une prestation de surveillance humaine dans une démarche d’amélioration continue de la sécurité (157 h).

    – Assurer un accueil physique et téléphonique de qualité en sécurité privée.

    – Contrôler l’accès à l’aide de dispositifs technologiques et de matériels de détection.

    – Prévenir les situations conflictuelles, menaçantes ou les traiter Contribuer au suivi de l’activité sur le site d’exploitation.

    MODULE 5 : CCP 2 –Assurer une prestation de surveillance humaine dans une démarche de prévention et de protection contre les risques et les menaces(105 h).

    – Prévenir les situations génératrices de risques et intervenir si nécessaire.

    – Détecter des comportements suspects ou des actes malveillants et réagir de manière appropriée.

    – Réaliser l’ensemble des actions en réponse à une anomalie ou à une alarme.

    MODULE 6 : CCP 3 –Assurer une prestation de surveillance humaine sur des sites sensibles dans une démarche de protection renforcée(84 h).

    – Prévenir et réagir face à des problèmes incendie dans des établissements recevant du public et des immeubles de grande hauteur.

    – Surveiller un site dit « sensible».

    – Intervenir de manière appropriée à la situation.

    MODULE 7 : Anglais technique.

    MODULE 8 : Atelier recherche d’emploi.

    MODULE 9 : Compétences numériques professionnelles.

    MODULE 10 : Secourisme.

    – Les candidats peuvent être exemptés de ce module si à l’entrée en formation, ils disposent d’une carte d’acteur SST en cours de validité.

    MODULE 11 : Habilitations N1 et ATEX

    MODULE 12 : Initiation self défense et Krav Maga.

    MODULE 13 : Anglais professionnel.

    MODULE 14 : Stage en entreprise.

    EVALUATIONS

    1. ÉPREUVE CERTIFICATIVE SST

    – Épreuve n°1 : mise en situation sur un cas d’accident.

    – Épreuve n°2 : proposer une action de prévention en relation avec l’accident.

    2. ÉPREUVE DIPLÔMANTE SSIAP 1

    Encadrée par le SDIS

    – Épreuve n°1 : test QCM.

    – Épreuve n°2 : mise en situation sur une ronde avec anomalie.

    3. ÉVALUATION N1

    – Test QCM.

    4. ÉVALUATION HABILITATION ELECTRIQUE

    – Épreuve n°1 : test QCM.

    – Épreuve n°2 : mise en situation sur une intervention BE et BS.

    5. EXAMEN TITRE A2SP

    – Mise en situation professionnelle (ou présentation différée d’un projet).

    Le candidat tire au sort un scénario qui sera accompagné d’un dossier remis par le jury.

    Le candidat dispose de 10 min pour prendre connaissance du dossier.

    – Questionnaire professionnel.

    La passation du questionnaire a lieu avant la mise en situation et l’entretien technique. Il répond à un QCM pro portant sur 60 questions (environnement juridique de la sécurité privé, gestion des situations conflictuelles, transmission des consignes et des informations, gestions des risques, attitude professionnelle, surveillance et gardiennage, événementiel, télésurveillance et vidéo-protection). La présence du jury n’est pas requise. La surveillance sera assurée par un formateur salarié.

    – Entretien technique avec le juryIl a lieu à l’issue de la mise en situation.

    – Entretien final.

    Le jury vérifie la capacité du candidat à établir une relation de service client.

    Un membre du jury assure le rôle d’un responsable hiérarchique pendant la mise en situation professionnelle.

    6. MODALITÉ DE VALIDATION DU DIPLÔMÉ

    L’obtention du titre professionnel d’agent de sûreté et de sécurité privée est soumise à la présentation :

    – Du certificat « Sauveteur-secouriste du travail (SST) » en cours de validité.

    – Du diplôme « Service sécurité incendie et assistance aux personnes » de niveau 1 (SSIAP1) ou du procès-verbal d’examen SSIAP1 et de l’attestation individuelle de résultats de la qualification SSIAP1 en cours de validité ou du diplôme SSIAP1 et de l’attestation de formation de recyclage SSIAP1 en cours de validité ou du diplôme SSIAP1 et de l’attestation de remise à niveau SSIAP1 en cours de validité.

    – De l’avis après formation initiale BS BE manœuvre ou de l’attestation de formation de recyclage BS BE manœuvre.

    – De la réussite aux examens du titre A2SP CCP1, CCP2 et CCP3.

    En cas d’échec à l’une des épreuves, le candidat bénéficie des épreuves validées et dispose d’un délai de 1 an pour repasser les épreuves en échec en vue d’obtenir le diplôme.

    L’obtention des CCP1 et CCP2 permet au candidat d’obtenir la carte professionnelle «Agent de gardiennage ou de surveillance humaine pouvant inclure l’usage de moyens électroniques»mais il ne dispose pas pour autant du titre A2SP.

    Le justificatif de l’obtention de ces CCP se fait par la remise d’un livret de certification.

    DÉBOUCHÉS

    L’obtention de votre diplôme vous permet de pouvoir demander votre carte professionnelle d’activité en sécurité privée d’une validité de 5 années auprès du CNAPS afin de pouvoir prétendre au métier d’agent de sécurité privée.L’agent de sécurité peut devenir chef d’équipe, chef de poste ou responsable grâce à l’expérience ou au bac professionnel métiers de la sécurité.

    SUITES DE PARCOURS

    Plusieurs spécialisations accessibles par des formations s’ouvrent à l’agent de sécurité tout au long de sa carrière :

    – Maître-chien ou agent cynophile : l’agent est soutenu par un chien dressé, souvent pour des missions à plus fort risque.

    – Agent de sécurité incendie : spécialisé dans les systèmes d’alarmes incendie, et les mesures d’évacuation et de secours. Il a suivi une formation spécifique (SSIAP).

    – Opérateur en télésurveillance : il gère les alarmes ou fait de la surveillance à distance.

    Consulter : Les organismes

    Recyclage SST
    MAINTIEN ET ACQUIS DES COMPÉTENCES

    OBJECTIF DE LA FORMATION

    Cette formation permet de renforcer ses acquis et de mettre à jour ses compétences.

    PUBLIC

    Titulaire d’un certificat SST.

    COMPÉTENCES DEVELOPPEES

    – Être capable de situer le cadre juridique de son intervention

    – Être capable de réaliser une protection adaptée

    – Être cpable d’examiner la(les) victime(s) avant et pour la mise en œuvre de l’action choisie en vue du résultat à obtenir

    – Être capable de faire alerter ou alerter en fonction de l’organisation des secours dans l’entreprise

    – Être capable de secourir la(les) victime(s) de manière appropriée

    ORGANISATION DE LA FORMATION

    PRÉREQUIS

    Être titulaire d’un certificat de SST.

    DURÉE

    7h00 (hors examen).

    MAINTIEN DES COMPÉTENCES

    Le certificat est valable 24 mois et doit faire l’objet d’une formation MAC SST avant la fin de sa validité.

    MÉTHODE D’ÉVALUATION

    2 évaluations certificatives :

    – Evaluation formative & Epreuves certificatives conformes au document de référence de l’INRS.

    CONTENU DE LA FORMATION

    CONTENU THÉORIQUE – 1h00

    RETOUR D’EXPERIENCE

    RAPPELS

    – Le rôle du SSTl’obligation de porter secours.

    – Les limites de la responsabilité.

    – Les AT de son secteur.

    – L’organisation de la prévention en entreprise et les personnes qu’elle implique.

    CONTENU PRATIQUE -6H00

    PROTEGER EXAMINER SECOURIR FAIRE ALERTER/ALERTER

    – Secourir 1 – La victime saigne abondamment

    Secourir 2 – La victime s’étouffe

    – Secourir 3 – La victime se plaint de malaise

    – Secourir 4 La victime se plaint de brûlures

    – Secourir 5 – La victime se plaint d’une douleur empêchant certains mouvements

    – Secourir 6 – La victime se plaint d’une plaie qui ne saigne pas abondamment

    – Secourir 7 – La victime ne répond pas, mais elle respire

    – Secourir 8 – La victime ne répond pas et ne respire pas

    EVALUATION CERTIFICATIVE

    Epreuve 1 : Lors d’une mise en situation d’AT simulée, le candidat devra montrer sa capacité àmettre en œuvre l’intégralité des compétences lui permettant d’intervenir efficacement face à la situation proposée.

    Epreuve 2 : Lors d’un entretien avec le formateur, le candidat devra répondre à un questionnement simple portant sur ses compétences en matière de prévention.

    Bilan de la formation

    Consulter : Les organismes