La sécurité publique en France

La sécurité publique en France

Information générale :

La sécurité publique fait référence à l’ensemble des mesures, des politiques et des actions mises en place pour assurer la protection, la sûreté et la tranquillité des citoyens au sein d’une société. Elle englobe un large éventail de domaines et de responsabilités, et elle est souvent gérée par différentes agences gouvernementales et organismes chargés de maintenir l’ordre, de prévenir la criminalité, de répondre aux situations d’urgence et de promouvoir le bien-être général de la population.

Voici quelques éléments clés liés à la sécurité publique :

Application de la loi :

Les forces de l’ordre, notamment la police, sont responsables de l’application des lois, de l’arrestation des criminels présumés, de la prévention de la criminalité et de l’assurance de la sécurité dans les communautés. Elles enquêtent sur les crimes, patrouillent les quartiers, et répondent aux appels d’urgence.

Prévention de la criminalité :

La sécurité publique comprend également des efforts visant à prévenir la criminalité avant qu’elle ne se produise. Cela peut inclure des programmes de sensibilisation, des patrouilles communautaires, des mesures de sécurité urbaine et des initiatives visant à lutter contre les facteurs de risque criminels.

Gestion des situations d’urgence :

La sécurité publique englobe la capacité à réagir efficacement aux situations d’urgence, telles que les catastrophes naturelles, les accidents industriels, les incendies, les pandémies et les actes de terrorisme. Les agences de sécurité publique coordonnent les opérations de secours, la gestion des crises et la protection des citoyens.

Sûreté des transports :

La sécurité publique concerne également la sûreté des transports, notamment la sécurité routière, la sécurité ferroviaire, la sécurité aérienne et la sécurité maritime. Elle vise à réduire les risques d’accidents et d’incidents graves.

Protection des droits civils :

Bien que la sécurité publique vise à protéger la société, elle doit également respecter les droits civils et les libertés individuelles. La légitimité des actions des forces de l’ordre et des agences de sécurité publique est donc essentielle.

Gestion des crises de santé publique :

Les agences de sécurité publique peuvent être impliquées dans la gestion des crises de santé publique, notamment la préparation aux pandémies, la distribution de vaccins, la gestion des épidémies et la communication de l’information de santé publique.

Pour consulter cet article en détail, cliquez source.

Agent Alerte Armes Armée Arnaque BAC BAC+3 BAC+5 BEP CAP Catégorie A Catégorie B Catégorie C Cloud Commissaires Cyber Drones Défense Etats-Unis Europe Gardiens de la paix Gradés Guerre Hacker IA Incendie Informatique Internet JO NRBC Numérique Officiers ordinateur Quantique Recrutement Russie Réseaux sociaux Réservistes Sans diplôme Santé Surveillance Sécurité Sûreté Technologie Union européenne

Vous trouverez ci-dessous les derniers articles mis en ligne :

Inspecteur des douanes

Inspecteur des douanes

Définition du métier :

L’inspecteur des douanes

est un agent de catégorie A de la Fonction Publique d’Etat, titularisé après l’obtention d’un concours interne ou externe. Il exerce des fonctions variées dans la branche administrative, surveillance ou encore informatique. Il a un rôle d’encadrement.

INSPECTEUR DES DOUANES DE LA BRANCHE ADMINISTRATIVE :

Son quotidien :
L’inspecteur des douanes de la branche administrative travaille dans un bureau à des tâches de gestionSes missions sont variées et dépendent de son poste.

Ses missions :
L’inspecteur des douanes peut exercer différents métiers au sein de la branche administrative :

  • Rédacteur : il étudie et instruit les dossiers ;
  • Inspecteur poursuivant : il représente les douanes devant les juridictions judiciaires
  • Formateur en école des douanes ;
  • Auditeur : il analyse les stratégies financière et commerciale d’une entreprise ;
  • Agent d’encadrement : il encadre une équipe d’agents de catégorie B et C ;
  • Enquêteur : il vérifie la régularité des opérations commerciales.

Les qualités requises :

  • Rigueur ;
  • Intégrité ;
  • Esprit d’analyse et de synthèse ;
  • Connaissances en droit français, européen et international ;
  • Sens de l’observation polyvalence.

INSPECTEUR DES DOUANES DE LA BRANCHE SURVEILLANCE :

Son quotidien :
L’inspecteur des douanes de la branche surveillance travaille sur le terrain, de jour comme de nuit.

Ses missions :
L’inspecteur des douanes de la branche surveillance peut prétendre à deux postes distincts :

Chef de service douanier de la surveillance :

  • Organisation du service ;
  • Direction des opérations importantes ;
  • Encadrement des agents ;
  • Animation des actions de formation.

Officier de douane judiciaire (après obtention d’une qualification spécifique au SNDJ*) :

  • Mener des enquêtes judiciaires sur réquisition du procureur ou sur commission rogatoire du juge d’instruction (douane, économie, finance).

* Après au moins deux années de services effectifs en tant qu’agent de la douane, de catégorie A ou B, il est possible de demander à intégrer le Service national de la douane judiciaire (SNDJ) afin d’accéder au poste d’officier de douane judiciaire. L’obtention d’un examen technique comportant des épreuves de droit pénal et procédure pénale constitue le prérequis à la titularisation en tant qu’officier de douane judiciaire.

Les qualités requises :

  • Rigueur ;
  • Intégrité ;
  • Sang-froid ;
  • Esprit d’analyse et de synthèse ;
  • Sens de l’observation ;
  • Connaissances en droit français, européen et international ;
  • Polyvalence.

INSPECTEUR DES DOUANES DE LA BRANCHE INFORMATIQUE :

La douane offre aux titulaires d’un Bac +3 en informatique la possibilité de valoriser leurs compétences dans des domaines variés :

  • Maîtrise d’œuvre (concepteur-développeur, architecte intégrateur…) ;
  • Pilotage des systèmes d’information (SI) (responsable sécurité du SI, architecte expert du SI…) ;
  • Production / exploitation (administrateur applicatif, administrateur technique…).

Source : Douane

Agent Alerte Armes Armée Arnaque BAC BAC+3 BAC+5 BEP CAP Catégorie A Catégorie B Catégorie C Cloud Commissaires Cyber Drones Défense Etats-Unis Europe Gardiens de la paix Gradés Guerre Hacker IA Incendie Informatique Internet JO NRBC Numérique Officiers ordinateur Quantique Recrutement Russie Réseaux sociaux Réservistes Sans diplôme Santé Surveillance Sécurité Sûreté Technologie Union européenne

Experts scientifiques de la douane

Experts scientifiques de la douane

Définition du métier :

Les experts scientifiques de la douane

analysent les différentes saisies et contrôles réalisés par les douaniers ou les agents de la répression des fraudes, la Direction Générale des Douanes et Droits Indirects (DGDDI) et la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF) disposent d’un laboratoire commun ; le SCL.
Entrez dans les coulisses du Service Commun des Laboratoires (SCL) de la Douane et de la DGCCRF, à la rencontre des experts scientifiques.

LE SERVICE COMMUN DES LABORATOIRES (SCL) DE LA DOUANE ET DE LA DGCCRF :

Le Service Commun des Laboratoires (SCL) des ministères de l’économie et des finances est un laboratoire d’État mis à disposition de la DGDDI et de la DGCCRF pour mettre en œuvre les analyses nécessaires aux saisies et contrôles réalisés par les douaniers et agents de la répression des fraudes.
Le SCL comprend 11 laboratoires répartis sur le territoire national, en métropole et en Outre-mer, avec une direction générale située à Paris. Chacun de ces laboratoires dispose d’une spécialité ; le laboratoire de Rennes sera ainsi tourné essentiellement sur la répression des fraudes, tandis que le laboratoire de Paris, quant à lui, sera axé sur les analyses demandées par la douane.

Les experts scientifiques de la douane sont composés de chimistes et biologistes, ingénieurs ou techniciens, le Service Commun des Laboratoires intervient autour de trois axes principaux :

  • Les analyses et expertises ;
  • L’appui scientifique et technique ;
  • Les études et la recherche appliquée.

Il peut également être amené à réaliser des investigations émanant d’autres administrations et organismes.

LES DIFFERENTES ANALYSES EFFECTUEES PAR LE SCL :

Le Service Commun des Laboratoires travaillant à la demande de la douane et de la DGCCRF, il est amené à effectuer diverses analyses sur les saisies et contrôles que peuvent réaliser les douaniers et les agents de la répression des fraudes tels que :

  • Stupéfiants et médicaments : les experts scientifiques réalisent des prélèvements afin de mettre en évidence la présence de stupéfiants et de molécules recherchées sur des échantillons de cathinones, cannabinoïdes de synthèse, cocaïne et héroïne, essentiellement. 
  • Résidus de pesticides : le laboratoire réalise des analyses sur des produits d’origine végétale, bruts ou transformés, à la recherche de résidus de pesticides : fruits et légumes frais, céréales, huiles, coton biologique, masques chirurgicaux… Le service travaille essentiellement pour la répression des fraudes et avec les aéroports d’Orly et Roissy pour des contrôles à l’importation. 
  • Métaux : les ingénieurs et techniciens scientifiques effectuent différents contrôles sur des métaux tels que le bois, la céramique ou l’ivoire afin de vérifier la conformité des importations. Ils interviennent également sur des métaux précieux afin de déterminer les titres en or notamment ou sur des bijoux fantaisies à la recherche d’allergènes. Les contrôles peuvent porter également sur les contaminants pouvant être retrouvés sur le plastique des jouets.

Source : Douane

Agent Alerte Armes Armée Arnaque BAC BAC+3 BAC+5 BEP CAP Catégorie A Catégorie B Catégorie C Cloud Commissaires Cyber Drones Défense Etats-Unis Europe Gardiens de la paix Gradés Guerre Hacker IA Incendie Informatique Internet JO NRBC Numérique Officiers ordinateur Quantique Recrutement Russie Réseaux sociaux Réservistes Sans diplôme Santé Surveillance Sécurité Sûreté Technologie Union européenne

Mécanicien des douanes

Mécanicien des douanes

Définition des métiers :

Le métier de mécanicien des douanes

assure une fonction de soutien aux équipes de surveillance. Il est chargé de l’entretien des moyens de transports de la Direction Générale des douanes et droits indirects (DGDDI) : automobiles, motocyclettes, moyens navals ou aériens. Grâce à ses qualités techniques, il peut aussi participer aux opérations de fouilles d’un véhicule à la recherche de marchandises de fraude dissimulées en procédant au démontage des moyens de transport suspect. Il peut également intervenir dans l’entretien et la valorisation de véhicules saisis, dans l’objectif de leur revente.

Agent de la branche surveillance, le mécanicien des douanes peut se spécialiser dans 3 branches, en tant que :

  • Mécanicien automobile ;
  • Mécanicien naval ;
  • Mécanicien aéronautique.

Le mécanicien des douanes peut appartenir à la catégorie A, B ou C et occupera selon son grade des fonctions différentes ; il peut ainsi se voir confier la responsabilité de la gestion d’un atelier (catégorie B) ou d’un service machine (catégorie A ou B).

LES MISSIONS DU MECANICIEN DES DOUANES :

Le mécanicien des douanes assure diverses missions dans l’administration des douanes :

  • Entretien, maintenance, réparation et dépannage des véhicules et moyens aériens et navals de la douane (avion, hélicoptères, garde-côtes…). Il peut également intervenir sur des véhicules d’autres administrations (sous contrats) ou sur les véhicules saisis destinés à la vente.
  • Participation aux opérations de fouilles et au démontage de véhicules dans le cadre de la recherche de marchandises de fraudes et participation aux missions de la douane en mer pour le mécanicien en maintenance navale. 
  • Gestion de l’atelier et notamment des conditions d’hygiène et de sécurité
  • Flocage et installation des équipements spécifiques : sérigraphie, gyrophare, panneaux à message variable, radios, rampe lumineuse…
  • Gestion des stocks de pièce détachée et des approvisionnements
  • Formations de montage et démontage de véhicules aux équipes de surveillance
  • Conseils aux décisions d’acquisitions de véhicules et participation aux commissions d’agrément des véhicules pour le Transit International Routier et agrément des dispositifs de bi-carburation (gazole / fuel domestique).
  • Pour le mécanicien aéronautique système avionique :  dépannage des installations électroniques, électriques et radioélectriques des aéronefs. Pour le mécanicien système cellule :  entretien mécanique et électrique.

LES CONDITIONS DE TRAVAIL DU MECANICIEN DES DOUANES :

Le mécanicien des douanes est un agent de la branche surveillance et peut, à ce titre, être amené à travailler en uniforme et à porter une arme. Il peut également être amené à opérer la nuit, les week-ends et jours fériés en cas de dépannage d’urgence de véhicules de service ou de participation au démontage d’un véhicule suspecté de dissimuler des marchandises illégales.
 
Le mécanicien naval exerce, quant à lui, à bord d’un garde-côte ou à l’atelier naval national de La Rochelle.

LE RECRUTEMENT DU MECANICIEN DES DOUANES :

Les conditions de recrutement :

  • Être français ou ressortissant d’un État membre de l’Union européenne ou de l’Espace économique européen ;
  • Jouir de l’intégralité de ses droits civiques et être en position régulière au regard des dispositions du code du service national (pour les ressortissants français : avoir réalisé la Journée Défense et Citoyenneté, sauf pour les plus de 25 ans) ;
  • Ne pas avoir de mentions portées au bulletin n°2 du casier judiciaire incompatibles avec l’exercice des fonctions ;
  • Satisfaire à l’enquête administrative préalable au recrutement ;
  • Remplir les conditions physiques requises à l’exercice des fonctions ;
  • Être titulaire du diplôme requis pour l’accès aux concours externes de la spécialité.

LES MODALITES DE RECRUTEMENT DU MECANICIEN DES DOUANES :

Le recrutement peut se faire selon deux modalités :

  • Par concours ouvert par spécialité dans les catégories A (inspecteur), B (contrôleur) et C (agent de constatation) aux titulaires de diplômes techniques requis dans chaque spécialité.
  • Par enquête auprès des agents déjà en fonction, possédant des diplômes techniques particuliers et / ou ayant une expérience professionnelle dans ce domaine.

Les lauréats du concours ont une obligation de service de 5 ans minimum et obtiennent le statut d’agent de constatation stagiaire des douanes (catégorie C), de contrôleur stagiaire des douanes et droits indirects (catégorie B) ou d’inspecteur-élève, selon le concours passé.
Les concours de la douane étant particulièrement sélectif, il est primordial de bien se préparer, en passant pourquoi pas par une école de formation à distance comme EFM Fonction Publique.

LA FORMATION DU MECANICIEN DES DOUANES :

Le concours en poche, le futur mécanicien des douanes entre à l’École Nationale des Douanes de La Rochelle (ENDLR) pour effectuer sa formation alternant entre période d’enseignement professionnel à l’école et période de stage pratique.

À leur entrée en école, tous les stagiaires sont soumis au port de l’uniforme.

Selon la spécialité choisie, le futur mécanicien des douanes bénéficie d’une formation ciblée en école et au cours de sa carrière :

  • Pour le mécanicien automobile : stages auprès des principaux constructeurs automobiles (Renault, Peugeot, Ford, Citroën) ou de motocyclettes (Yamaha, BMW) spécifiques à un type de véhicule ou de motorisation ou à un domaine particulier (exemples : airbags, prétensionneurs, électricité…).
  • Pour le mécanicien naval : formations techniques, continues et qualifiantes, pour accéder à des postes de responsabilité au sein du service machine (chef ou second mécanicien).
  • Pour le mécanicien aéronautique : stage de qualification et de formations techniques dispensées par les constructeurs des aéronefs de la Douane.

Pour valider sa scolarité à l’ENDLR, le mécanicien des douanes stagiaire doit avoir satisfait aux divers contrôles de connaissances, à l’oral de fin de stage ainsi qu’avoir validé les stages complémentaires. Le stagiaire est ensuite affecté et titularisé dans les services à l’issue du stage.

Source : Douane

Agent Alerte Armes Armée Arnaque BAC BAC+3 BAC+5 BEP CAP Catégorie A Catégorie B Catégorie C Cloud Commissaires Cyber Drones Défense Etats-Unis Europe Gardiens de la paix Gradés Guerre Hacker IA Incendie Informatique Internet JO NRBC Numérique Officiers ordinateur Quantique Recrutement Russie Réseaux sociaux Réservistes Sans diplôme Santé Surveillance Sécurité Sûreté Technologie Union européenne

Agent poursuivant / recouvrement des douanes

Agent poursuivant / recouvrement des douanes

Définition du métier :

L’agent poursuivant : recouvrement des douanes

est aussi appelé :

  • Agent du recouvrement des douanes ;
  • Agent chargé des poursuites judiciaires et du contentieux ;
  • Agent poursuivant à la DNRED (Direction Nationale du Renseignement et des Enquêtes Douanières).

QU’EST-CE QU’UN AGENT POURSUIVANT DES DOUANES ?

L’agent poursuivant appartient à la branche « administration générale » des Douanes Françaises.
 
Il exerce ses fonctions auprès d’une direction régionale, sauf à Paris, où ses fonctions l’amènent à rejoindre une agence de poursuites qui détient une compétence à l’échelle nationale. Lors de litiges, il sera le représentant de l’Administration des douanes devant les tribunaux.
 
l’Agent poursuivant se consacre au suivi des dossiers contentieux et doit être mobile pour exercer son métier.
 
Pour accéder à ce métier qui demande beaucoup de rigueur, le candidat ou la candidate doit d’abord passer le concours externe d’Inspecteur des douanes (catégorie A). Pour tout fonctionnaire des douanes ayant déjà réussi le concours de contrôleur des douanes, il pourra, sous certaines conditions, se présenter au concours interne d’Inspecteur des douanes (catégorie A) pour exercer le métier d’Agent poursuivant des douanes.
 
Après la réussite du concours, l’inspecteur-stagiaire entre à l’école de la douane pour y suivre une formation professionnelle de 18 mois incluant des cours théoriques à l’école et un stage pratique pour apprendre son métier dans les services de la douane.
 
Après avoir satisfait aux contrôles de connaissances, le stagiaire est titularisé et devient Inspecteur des douanes. C’est un fonctionnaire de catégorie A (fonction publique d’État).
 
Il n’y a pas de limite d’âge pour se présenter à ce concours qui est accessible depuis la formation initiale ou par la formation continue – que vous soyez salarié avec un projet de reconversion professionnelle, demandeur d’emploi ou que vous souhaitiez simplement vous présenter au concours.

LES MISSIONS DE L’AGENT POURSUIVANT DES DOUANES :

Que fait l’Agent poursuivant des douanes ?
L’Agent chargé des poursuites judiciaires et du contentieux, rattaché à la branche Administration Générale des Douanes exerce de nombreuses missions notamment :

  • Il veille à ce que les sanctions fiscales soient appliquées lorsque cela est nécessaire. Ces sanctions pourront être selon les cas : une amende telle que prévue au Code des Douanes, la confiscation ou encore l’astreinte ;
  • Il étudie et propose diverses options pour régler un dossier : transaction (règlement amiable), citation (voie pénale), assignation (voie civile). Il peut également demander au Parquet la possibilité d’une ouverture d’information judiciaire ;
  • Il prépare les actes pour les différents modes de poursuites (citation, assignation …) ;
  • Il s’occupe de la rédaction des mémoires et des conclusions des affaires ;
  • Lors d’un procès, il doit intervenir au cours des différentes étapes comme la phase d’instruction, la phase de première instance… ;
  • Il examine minutieusement les dossiers contentieux, tant sur le fond que sur la forme, et en assure le suivi, de la clôture des investigations à la décision de justice définitive. Lorsque cette décision est prononcée, le dossier passe ensuite aux services du recouvrement de la douane ;
  • Lors de la saisie de marchandises, c’est l’Agent poursuivant des douanes qui va initier la procédure de destruction des marchandises si celle-ci a été prononcée ;
  • En première instance et en appel, c’est lui qui représente l’Administration des Douanes en tant que partie poursuivante ou, au pénal, partie civile ;
  • Il s’occupe de la veille réglementaire ;
  • Il peut également être chargé de formations (exemple : rédaction des actes de procédures). Ces formations sont menées auprès des services de la branche des Opérations Commerciales ou bien celle de la Surveillance.

LES EFFECTIFS :

Les effectifs de la douane, tous métiers confondus représentent 16 900 personnes d’après le rapport de 2020 (source : douane.gouv.fr).
 
Les chiffres montrent aussi qu’il y a 61,5 % d’hommes pour 38,5 % de femmes.
 
La douane est divisée en 2 branches. Il y a 52 % de douaniers dans la Branche Contrôle des Opérations du Commerce international et de l’Administration (c’est dans cette branche que l’on va trouver les Agents poursuivant des douanes). La branche Surveillance regroupe, quant à elle, 48 % des agents douaniers. Ces derniers portent un uniforme de la douane et portent une arme de service.
 
On dénombre 750 personnes au sein des enquêteurs et des agents du renseignement de la DNRED (Direction Nationale du Renseignement et des Enquêtes Douanières).

QUALITES PERSONNELLES ET COMPETENCES REQUISES POUR DEVENIR AGENT POURSUIVANT DES DOUANES :

Les qualités personnelles

  • Faire preuve de fermeté ;
  • Avoir un bon esprit d’équipe ;
  • Être à l’écoute ;
  • Savoir négocier ;
  • Être rigoureux ;
  • Être honnête et intègre ;
  • Avoir de bonnes capacités d’analyse ;
  • Être méthodique ;
  • Faire preuve de diplomatie ;
  • Avoir une grande fiabilité ;
  • Savoir s’adapter aux évolutions du métier.

Les compétences requises

  • Excellentes capacités rédactionnelles ;
  • Très bonnes connaissances des procédures ;
  • Aisance orale ;
  • Aisance avec les chiffres ainsi que l’outil informatique ;
  • Bon niveau dans une ou deux langues étrangères ;
  • Maîtrise des circuits financiers ;
  • Connaissance en droit indispensable ;
  • Procédures pénales ;
  • Gestion des recouvrements de créances ;
  • Gestion des contentieux ;
  • Capacité à synthétiser des informations lors de l’analyse d’un dossier ;
  • Mobilité géographique.

TENUE ET EQUIPEMENT DE L’AGENT POURSUIVANT DES DOUANES :

La tenue

Contrairement aux douaniers travaillant dans la branche Surveillance, les douaniers de l’Administration Générale peuvent exercer dans une tenue civile. Ils ne portent pas d’arme, comme c’est le cas pour les douaniers de la branche Surveillance.

Les équipements

L’Agent poursuivant des douanes se sert surtout de supports informatiques. Il maîtrise parfaitement les logiciels de la douane.

Comme il est mobile, il peut être amené à utiliser des véhicules de la douane pour certaines missions (voitures, moto).

COMMENT DEVENIR AGENT POURSUIVANT DES DOUANES (CONCOURS, FORMATION, RECRUTEMENT) :

L’Agent poursuivant des douanes est recruté principalement au niveau Inspecteur des douanes de catégorie A. Tout candidat doit avoir, pour se présenter à ce concours, un niveau Bac + 3 minimum.

Conditions pour se présenter aux concours

Pour se présenter au concours externe d’inspecteur des douanes, les candidats doivent répondre à certaines conditions :

  • Être de nationalité française ou ressortissant d’un pays membre de l’Union Européenne (UE) ou d’un état de l’Espace Économique Européen (EEE), de la Suisse, de Monaco ou d’Andorre. Cependant, certains emplois, seront réservés exclusivement – pour des questions de souveraineté nationale – à des candidats de nationalité française ;
  • Jouir de tous vos droits civiques ;
  • Être dégagé des obligations militaires ;
  • Avoir satisfait à l’enquête administrative avant le recrutement ;
  • Justifier d’un diplôme Bac + 3 (type licence ou équivalent) ou à défaut, avoir acquis au cours des 3 dernières années, par un emploi à plein temps, un niveau général identique ou supérieur à celui d’inspecteur des douanes (se référer à la nomenclature Insee portant référence PCS-ESE 2003) ;
  • Répondre aux exigences de bonne condition physique.

Le concours interne d’inspecteur de catégorie A est accessible à des fonctionnaires, des contractuels ou des militaires qui doivent, eux aussi, répondre à certaines conditions et notamment celle d’être en activité durant le processus de concours.
Les concours d’inspecteur des douanes ne sont pas accessibles aux ressortissants hors EEE et hors Union Européenne.

Concours externe – Inspecteur des douanes (catégorie A)

Le concours se déroule en 2 temps : les épreuves d’admissibilité puis les épreuves d’admission.

Les épreuves

Admissibilité

Il y a 3 épreuves obligatoires et une épreuve facultative pour la partie Admissibilité de l’examen.

  • Épreuve écrite de rédaction : rédiger une note sur la base d’un dossier en rapport avec des sujets économiques, sociaux ou financiers (durée : 4 h – coef. 6) ;
  • Épreuve écrite de droit : le candidat choisira le thème qu’il souhaite développer entre droit des affaires, droit pénal, institutions, droit, politiques communautaires, droit constitutionnel, libertés publiques et droit administratif (durée : 3 h – coef. 4) ;
  • Épreuve écrite d’économie : le candidat choisira parmi 4 grands thèmes – géographie économique et humaine, comptabilité et analyse financière, analyse économique, gestion et administration des entreprises (durée : 3 h – coef.4) ;
  • Épreuve facultative en langue étrangère. Le candidat aura choisi la langue lors de son inscription au concours. Les épreuves se font sans dictionnaire sauf pour le chinois et l’arabe. Les langues proposées sont : anglais, arabe, allemand, chinois, espagnol, russe, italien (durée : 2 h – coef. 2).

Admission

La phase d’admission comprend 3 épreuves orales obligatoires.

  • Entretien avec un jury sans préparation préalable : le candidat est questionné sur sa fiche de parcours personnel et professionnel. Cet entretien est destiné à cerner les motivations du candidat ainsi que ses aptitudes pour le métier visé (durée : 30 mn – coef.10) ;
  • Épreuve orale portant sur les finances publiques et la gestion publique avec un temps de préparation de 10 mn (Durée : 30 minutes – coef.3) ;
  • Épreuve orale en langue étrangère (choix du candidat, mais différent de l’épreuve écrite). La liste des langues est la même que pour l’épreuve écrite (durée : 15 mn – coef.3).

Formation de l’inspecteur des douanes de catégorie A et titularisation

Si vous avez réussi le concours, vous entrez ensuite en formation à l’École Nationale des Douanes de Tourcoing et devenez inspecteur-stagiaire pendant 18 mois.

Cette formation comprend :

  • 10 mois à l’école de Tourcoing (ou La Rochelle) pour un cycle d’enseignement théorique ;
  • 6 mois pour le cycle pratique. Il s’agit pour l’inspecteur-stagiaire d’effectuer un stage dans les services des douanes.

À l’issue de cette formation, si l’inspecteur-stagiaire a pu satisfaire aux contrôles des connaissances, il sera titularisé et deviendra Inspecteur/Inspectrice des Douanes de catégorie A.

RECRUTEMENT DE L’AGENT POURSUIVANT DES DOUANES :

Pour se spécialiser dans le métier d’Agent poursuivant des douanes, il faut être sélectionné.
 
La sélection pourra se faire à l’issue du cycle de formation initiale, si le candidat remplit les conditions pour ce métier, notamment des qualités d’expression orale, des connaissances juridiques solides et une forte compétence en rédaction administrative.
 
La sélection peut également se faire par la voie d’enquête interne au sein des services des douanes. Ces enquêtes sont diffusées annuellement.

LA PREPARATION AU CONCOURS :

Pour réussir le concours d’Inspecteur des douanes de catégorie A, puis devenir Agent poursuivant des douanes, il faut être titulaire d’un Bac + 3 et disposer d’un bon niveau de droit, notamment.
 
Dans le métier, les qualités rédactionnelles et l’expression orale seront évaluées avec soin.
 
Il est conseillé de se préparer au concours afin de mettre toutes les chances de son côté pour réussir le concours et passer la sélection avec succès pour devenir Agent du recouvrement des douanes.
 
Il est possible de se préparer aux concours de la douane, soit dans une école spécialisée, en présentiel, soit avec l’aide d’un centre d’enseignement à distance (exemple : EFM Fonction Publique).
 
Cette dernière solution permet à un salarié qui souhaite changer de métier, de se préparer à sa reconversion professionnelle tout en étant encore en poste, car il pourra étudier le soir ou le week-end selon ses disponibilités et se préparer à son rythme.
 
Le concours d’Inspecteur des douanes est accessible sans limite d’âge et s’adresse aussi bien aux jeunes issus de la formation initiale qu’aux adultes de la formation continue (exemple : salariés, demandeurs d’emploi).

STATUT, REMUNERATION ET EVOLUTION DE CARRIERE :

Statut et rémunération

L’Agent poursuivant des douanes est un fonctionnaire public, (Catégorie A) de la branche Contrôle des Opérations du commerce international et de l’Administration Générale.

Dès sa sortie de formation à l’école des douanes, il perçoit une rémunération brute mensuelle de 3 100 euros (primes incluses).

Évolution de carrière

Les possibilités d’évolution dans les métiers de la douane sont nombreuses. S’il souhaite accéder à l’encadrement supérieur, l’Inspecteur des douanes pourra tenter un concours professionnel, à condition d’avoir déjà 5 années d’ancienneté. Il peut aussi monter en grade grâce à la promotion interne.

En 2021, la douane française a fait état, dans son rapport, de 125,1 millions d’euros d’avoirs criminels. Ces avoirs ont pu être saisis ou identifiés. Cela représente une forte augmentation comparativement à l’année 2020 et ses 44,8 millions d’avoirs criminels. Le blanchiment douanier a subi une augmentation de +52 % et 330 cas ont pu être relevés (source : douane.gouv.fr). Chiffres à l’appui, on comprend que la douane renforce ses effectifs et recrute chaque année plus de candidats pour renforcer ses effectifs. La douane propose de nombreux métiers et des perspectives d’évolution de carrière intéressantes.

Source : Douane

Agent Alerte Armes Armée Arnaque BAC BAC+3 BAC+5 BEP CAP Catégorie A Catégorie B Catégorie C Cloud Commissaires Cyber Drones Défense Etats-Unis Europe Gardiens de la paix Gradés Guerre Hacker IA Incendie Informatique Internet JO NRBC Numérique Officiers ordinateur Quantique Recrutement Russie Réseaux sociaux Réservistes Sans diplôme Santé Surveillance Sécurité Sûreté Technologie Union européenne