Google va prendre toutes vos données pour nourrir sa prochaine IA

9 Juil 2023 | Publications, Actu

Information générale :

L’IA, ou intelligence artificielle, fait référence à la capacité d’une machine ou d’un système informatique à imiter ou à simuler l’intelligence humaine. L’IA vise à développer des machines capables de percevoir, de comprendre, de raisonner, d’apprendre et d’interagir de manière autonome avec leur environnement.

Il peut être classée en deux catégories principales :

L’IA faible (ou IA étroite) :

Il s’agit d’une spécialisée conçue pour exécuter des tâches spécifiques. Ces systèmes sont conçus pour effectuer des tâches bien définies et sont limités à un domaine spécifique. Par exemple, les systèmes de reconnaissance vocale, les assistants virtuels et les algorithmes de recommandation sont des exemples d’IA faible.

L’IA forte (ou IA générale) :

Il s’agit d’une qui possède une capacité générale similaire à celle de l’intelligence humaine. Elle serait capable de comprendre et de traiter des informations de manière similaire à un être humain, de résoudre des problèmes complexes, d’apprendre de nouvelles tâches avec peu ou pas de supervision, et même de faire preuve de créativité et d’autonomie.

Les techniques couramment utilisées comprennent :

L’apprentissage automatique (machine learning) :

Il s’agit d’une approche basée sur l’utilisation d’algorithmes et de modèles statistiques pour permettre aux machines d’apprendre à partir de données et d’améliorer leurs performances au fil du temps. L’apprentissage automatique comprend des techniques telles que les réseaux de neurones, les arbres de décision, les machines à vecteurs de support, etc.

Les réseaux neuronaux profonds (deep learning) :

C’est une branche de l’apprentissage automatique qui utilise des réseaux neuronaux artificiels avec de nombreuses couches pour effectuer des tâches complexes de reconnaissance de motifs, de traitement du langage naturel, de vision par ordinateur, etc. Le deep learning est souvent utilisé dans des domaines tels que la reconnaissance d’images et la traduction automatique.

Le traitement du langage naturel (NLP) :

Il s’agit d’une discipline axée sur l’interaction entre les ordinateurs et le langage humain. Le NLP vise à permettre aux machines de comprendre, d’interpréter et de générer un langage naturel. Il est utilisé dans les chatbots, la traduction automatique, la recherche d’informations, l’analyse des sentiments, etc.

La vision par ordinateur :

Cette branche se concentre sur l’analyse, l’interprétation et la compréhension des images et des vidéos par les machines. Elle est utilisée dans des domaines tels que la reconnaissance faciale, la détection d’objets, la réalité augmentée, la surveillance vidéo, etc.

Infos :

L’Intelligence artificielle a des applications dans de nombreux domaines, tels que la médecine, la finance, l’industrie manufacturière, la logistique, les transports, les jeux, le marketing, etc. Cependant, il est important de noter que malgré les progrès réalisés, l’Intelligence artificielle actuelle reste limitée par rapport à l’intelligence humaine et soulève également des questions éthiques et sociales sur l’automatisation, la vie privée, la responsabilité, etc.

Pour consulter cet article en détail, cliquez source.

Agent Alerte Armes Armée Arnaque BAC BAC+3 BAC+5 BEP CAP Catégorie A Catégorie B Catégorie C Cloud CNIL Commissaires contrôle Cyber Défense Ecologie Europe Gardiens de la paix Gradés IA Incendie Informatique Internet JO maison Numérique Officiers ordinateur Quantique Recrutement Réseaux sociaux Réservistes Sans diplôme Santé Sous Officiers Surveillance Sécurité Sûreté Technologie Union européenne Voyage

Vous trouverez ci-dessous les derniers articles mis en ligne :

INFORMATION

L’article (analyse, conseil, étude) est unique et a été rédigé par un bénévole expert de chez ADESS, ayant une grande expertise dans sa thématique de prédilection. Il a accumulé une expérience professionnelle significative et des diplômes qui lui sont associés.

ADESS n’a aucune intention d’approuver ou d’infirmer les opinions exprimées dans les publications, qui restent la propriété de leurs auteurs :