Policier en unité nautique

21 Juin 2023 | Métiers sécurité, Police nationale, Sécurité publique

Définition du métier :

Un policier en unité nautique

est un agent de la force publique qui est spécialement formé pour travailler dans des environnements aquatiques tels que les lacs, les rivières, les océans et autres plans d’eau.

Pour être un policier en unité nautique, il faut être formé pour naviguer sur l’eau, maîtriser les techniques de sauvetage et de secourisme nautiques, ainsi que connaître la législation maritime et les procédures judiciaires liées aux infractions maritimes.

REMARQUES IMPORTANTES SUR LES CONCOURS !

Il existe en France métropolitaine 5 unités nautiques, dont 4 de la direction centrale de la sécurité publique (DCSP) implantées dans les départements des Bouches-du Rhône (13), du Rhône (69), du Nord (59), de la Gironde (33) et une brigade fluviale de la préfecture de police de Paris. Policier en unité nautique, leurs missions varient en fonction des attributions de chacune des unités. Il s’agit généralement de :

  • Secourir les victimes : le plongeur peut ainsi porter assistance à une personne à l’eau, lui prodiguer les premiers soins jusqu’à l’arrivée du médecin ;
  • Effectuer des recherches, constatations et préservations de traces et indices subaquatiques ;
  • Porter assistance aux embarcations en difficulté ;
  • Sécurisation en mer, surveillance du littoral, des ports de commerces et de plaisance ;
  • Contrôler les embarcations ainsi que leurs pilotes ;
  • Veiller au respect de la réglementation fluviale ou maritime (respect des règles de navigation, contrôle des documents de tous les bâtiments flottants, navigants ou amarrés) ;
  • Assurer la sécurité et le maintien de l’ordre public sur les voies navigables lors de manifestations, de déplacements de personnalités et d’événements nautiques.

Vidéo : Policier en unité nautique

CONDITIONS D’ACCES :

1° DSCP – unités nautiques

  • Être gardien de la paix, gradé, officier titulaire et possédant une bonne expérience de terrain ;
  • La priorité est donnée au titulaire d’un brevet de plongée, du permis bateau, du brevet national de sécurité et sauveteur aquatique (BNSSA) et d’une qualification en secourisme (PSC1) ;
  • Dans le cadre de mutations sur proposition de vacances de postes.

2° Préfecture de police de Paris – brigade fluviale

  • Être gardien de la paix, gradé, officier titulaire âgé de moins de 40 ans ;
  • Excellente condition physique ;
  • Disponibilité pour le service, goût pour le travail en équipe, en extérieur, en toutes saisons ;
  • Capacité à plonger en scaphandrier autonome léger et à piloter des bateaux ;
  • Aptitude médicale à l’emploi ;
  • Aucun diplôme ou brevet n’est exigé.

SELECTION :

1° DSCP – unités nautiques

  • Entretien avec un jury.

2° Préfecture de police de Paris – brigade fluviale

  • Épreuves pratiques de piscine : nage libre, nage capelée (avec bouteille de plongée), épreuve d’apnée, de sauvetage mannequin et de plongée subaquatique ;
  • Épreuves pratiques et orales relatives à la navigation fluviale, au matelotage, au secourisme et appréciation de l’endurance physique ;
  • Entretien avec un jury.

FORMATION :

1° DSCP – unités nautiques

  • La formation est gérée localement par chaque brigade.

2° Préfecture de police de Paris – brigade fluviale

  • Les formations sont assurées sous le contrôle d’un collège de spécialistes ;
  • L’engagement à travailler dans la brigade est de 5 ans.

SALAIRE :

Au début de sa carrière, le policier en unité nautique peut prétendre à une rémunération minimum d’environ 2092€ nets par mois.

Source : Police nationale

Agent Alerte Armes Armée Arnaque BAC BAC+3 BAC+5 BEP CAP Catégorie A Catégorie B Catégorie C Cloud Commissaires Cyber Drones Défense Etats-Unis Europe Gardiens de la paix Gradés Guerre Hacker IA Incendie Informatique Internet JO NRBC Numérique Officiers ordinateur Quantique Recrutement Russie Réseaux sociaux Réservistes Sans diplôme Santé Surveillance Sécurité Sûreté Technologie Union européenne