« Deepfakes » les forces spéciales américaines veulent utiliser pour manipuler l’opinion

20 Mar 2023 | Publications, Actu

Information générale

Les deepfakes

sont des vidéos ou des images générées par l’intelligence artificielle qui ont été manipulées pour donner l’impression que quelqu’un dit ou fait quelque chose qu’il n’a pas réellement dit ou fait. Le terme « deepfake » vient de la combinaison de « deep learning » et de « fake ».

Algorithmes :

Ils sont créés à l’aide d’algorithmes avancés d’apprentissage automatique pour analyser et reproduire les modèles de parole, les mouvements et les expressions faciales d’une personne dans une vidéo ou une image existante. L’algorithme applique ensuite cette information à une nouvelle vidéo ou image, donnant l’impression que la personne dit ou fait quelque chose qu’elle n’a pas fait en réalité.

Infos :

Bien que les deepfakes aient le potentiel d’être utilisés à des fins de divertissement inoffensives, ils constituent également une menace importante pour la société. Les deepfakes peuvent être utilisés pour diffuser de fausses informations, manipuler l’opinion publique et nuire à la réputation des individus et des organisations. En conséquence, on s’inquiète de plus en plus de l’utilisation abusive potentielle des deepfakes et de la nécessité d’une réglementation pour atténuer leur impact négatif.

  • Pour consulter cet article en détail, cliquez source.

Agent Alerte Armes Armée Arnaque BAC BAC+3 BAC+5 BEP CAP Catégorie A Catégorie B Catégorie C Cloud CNIL Commissaires contrôle Cyber Défense Ecologie Europe Gardiens de la paix Gradés IA Incendie Informatique Internet JO maison Numérique Officiers ordinateur Quantique Recrutement Réseaux sociaux Réservistes Sans diplôme Santé Sous Officiers Surveillance Sécurité Sûreté Technologie Union européenne Voyage

Vous trouverez ci-dessous les derniers articles mis en ligne :

INFORMATION

L’article (analyse, conseil, étude) est unique et a été rédigé par un bénévole expert de chez ADESS, ayant une grande expertise dans sa thématique de prédilection. Il a accumulé une expérience professionnelle significative et des diplômes qui lui sont associés.

ADESS n’a aucune intention d’approuver ou d’infirmer les opinions exprimées dans les publications, qui restent la propriété de leurs auteurs :