Experts scientifiques de la douane

6 Avr 2023 | Métiers, Douane, Sécurité publique

Définition du métier :

Les experts scientifiques de la douane

analysent les différentes saisies et contrôles réalisés par les douaniers ou les agents de la répression des fraudes, la Direction Générale des Douanes et Droits Indirects (DGDDI) et la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF) disposent d’un laboratoire commun ; le SCL.
Entrez dans les coulisses du Service Commun des Laboratoires (SCL) de la Douane et de la DGCCRF, à la rencontre des experts scientifiques.

NIVEAU D’ETUDE :

Concours de Catégorie A :

  • Diplôme : Généralement, un diplôme de niveau Bac +5 (master) minimum est requis, souvent dans des domaines scientifiques tels que la chimie, la biologie, la physique, ou les sciences des matériaux.
  • Doctorat : Un doctorat (PhD) peut être requis ou fortement recommandé pour certains postes très spécialisés ou de haute responsabilité

LE SERVICE COMMUN DES LABORATOIRES (SCL) DE LA DOUANE ET DE LA DGCCRF :

Le Service Commun des Laboratoires (SCL) des ministères de l’économie et des finances est un laboratoire d’État mis à disposition de la DGDDI et de la DGCCRF pour mettre en œuvre les analyses nécessaires aux saisies et contrôles réalisés par les douaniers et agents de la répression des fraudes.
Le SCL comprend 11 laboratoires répartis sur le territoire national, en métropole et en Outre-mer, avec une direction générale située à Paris. Chacun de ces laboratoires dispose d’une spécialité ; le laboratoire de Rennes sera ainsi tourné essentiellement sur la répression des fraudes, tandis que le laboratoire de Paris, quant à lui, sera axé sur les analyses demandées par la douane.

Les experts scientifiques de la douane sont composés de chimistes et biologistes, ingénieurs ou techniciens, le Service Commun des Laboratoires intervient autour de trois axes principaux :

  • Les analyses et expertises ;
  • L’appui scientifique et technique ;
  • Les études et la recherche appliquée.

Il peut également être amené à réaliser des investigations émanant d’autres administrations et organismes.

LES DIFFERENTES ANALYSES EFFECTUEES PAR LE SCL :

Le Service Commun des Laboratoires travaillant à la demande de la douane et de la DGCCRF, il est amené à effectuer diverses analyses sur les saisies et contrôles que peuvent réaliser les douaniers et les agents de la répression des fraudes tels que :

  • Stupéfiants et médicaments : les experts scientifiques réalisent des prélèvements afin de mettre en évidence la présence de stupéfiants et de molécules recherchées sur des échantillons de cathinones, cannabinoïdes de synthèse, cocaïne et héroïne, essentiellement. 
  • Résidus de pesticides : le laboratoire réalise des analyses sur des produits d’origine végétale, bruts ou transformés, à la recherche de résidus de pesticides : fruits et légumes frais, céréales, huiles, coton biologique, masques chirurgicaux… Le service travaille essentiellement pour la répression des fraudes et avec les aéroports d’Orly et Roissy pour des contrôles à l’importation. 
  • Métaux : les ingénieurs et techniciens scientifiques effectuent différents contrôles sur des métaux tels que le bois, la céramique ou l’ivoire afin de vérifier la conformité des importations. Ils interviennent également sur des métaux précieux afin de déterminer les titres en or notamment ou sur des bijoux fantaisies à la recherche d’allergènes. Les contrôles peuvent porter également sur les contaminants pouvant être retrouvés sur le plastique des jouets.

Source : Douane

Agent Alerte Armes Armée Arnaque BAC BAC+3 BAC+5 BEP CAP Catégorie A Catégorie B Catégorie C Cloud CNIL Commissaires contrôle Cyber Défense Ecologie Europe Gardiens de la paix Gradés IA Incendie Informatique Internet JO maison Numérique Officiers ordinateur Quantique Recrutement Réseaux sociaux Réservistes Sans diplôme Santé Sous Officiers Surveillance Sécurité Sûreté Technologie Union européenne Voyage

INFORMATION

L’article (analyse, conseil, étude) est unique et a été rédigé par un bénévole expert de chez ADESS, ayant une grande expertise dans sa thématique de prédilection. Il a accumulé une expérience professionnelle significative et des diplômes qui lui sont associés.

ADESS n’a aucune intention d’approuver ou d’infirmer les opinions exprimées dans les publications, qui restent la propriété de leurs auteurs :