Chef d’équipe des services de sécurité incendie (SSIAP2)

1 Juin 2024 | Métiers, Incendie, Sécurité privée | 0 commentaires

Définition du métier :

Le chef d’équipe des services de sécurité incendie est un agent de sécurité qui doit avoir réussi les épreuves ou avoir une équivalence. La réglementation en vigueur à la date du présent accord (SSIAP) les prévoit.

Il doit aussi satisfaire aux conditions d’accès prévues par les textes.

Il exerce ses responsabilités en respectant les lois et règlements en vigueur concernant les établissements recevant du public et les immeubles de grande hauteur, notamment en ce qui concerne les conditions à remplir.

Il veille à la prévention et à la protection contre les incendies dans les établissements recevant du public (ERP) et les immeubles de grande hauteur (IGH).

MISSIONS :

  • Il est primordial de respecter l’hygiène et la sécurité du travail en matière de sécurité incendie ;
    La supervision de l’équipe de sécurité ;
  • La formation du personnel en matière de prévention des incendies ;
  • Les règlements de sécurité régissent la prévision technique (lecture et manipulation des tableaux de signalisation, délivrance des permis feux…) ;
  • L’entretien élémentaire des équipements nécessaires à la sécurité incendie ;
  • Le soutien aux individus dans les établissements où ils exercent ;
  • La gestion du poste de sécurité pendant les sinistres.

FORMATION :

Pour devenir agent des services de sécurité incendie il faut faire une formation qui comprend des modules théoriques et pratiques en rapport avec la prévention des incendie mais également sur l’utilisation des équipements de sécurité, la maîtrise des situations d’urgence, l’évacuation, les gestes de premiers secours, etc. Le contenu et la durée de la formation varient du niveau de la certification visé (SSIAP 1, 2 ou 3.).

RENOUVELLEMENT DE LA CERTIFICATION :

Les certifications SSIAP doivent être renouvelées périodiquement (généralement tous les 3 ans) par le biais d’une formation continue. Cette formation permet de mettre à jour les connaissances et de maintenir les compétences nécessaires à l’exercice du métier.

OBLIGATIONS LEGALES :

Les agents des services de sécurité incendie doivent se conformer aux dispositions légales et réglementaires en matière de sécurité incendie, notamment le Code du travail, le Code de la construction et de l’habitation, et les règles spécifiques à chaque type d’établissement.

SALAIRE :

Le salaire est définit suivant la convention collective de la sécurité privée.

AUTRES :

La réglementation en vigueur régit le contrôle de ses activités.
Il est à noter que les agents (agent des services de sécurité incendie) de cette catégorie ne doivent jamais être distraits de leurs fonctions spécifiques de sécurité et de maintenance par d’autres tâches ou missions annexes sans rapport direct avec celles-ci.

Il est important de souligner que les agents des services de sécurité incendie en France doivent travailler en collaboration avec les services d’incendie et de secours (SDIS) et respecter les consignes de sécurité établies par l’employeur et les autorités compétentes.

Les agents des services de sécurité incendie jouent un rôle crucial dans la prévention et la gestion des incendies, assurant ainsi la sécurité des occupants

Consulter les formations ou les métiers

Agent Alerte Armes Armée Arnaque BAC BAC+3 BAC+5 BEP CAP Catégorie A Catégorie B Catégorie C Cloud CNIL Commissaires contrôle Cyber Défense Ecologie Europe Gardiens de la paix Gradés IA Incendie Informatique Internet JO maison Numérique Officiers ordinateur Quantique Recrutement Réseaux sociaux Réservistes Sans diplôme Santé Sous Officiers Surveillance Sécurité Sûreté Technologie Union européenne Voyage

INFORMATION

L’article (analyse, conseil, étude) est unique et a été rédigé par un bénévole expert de chez ADESS, ayant une grande expertise dans sa thématique de prédilection. Il a accumulé une expérience professionnelle significative et des diplômes qui lui sont associés.

ADESS n’a aucune intention d’approuver ou d’infirmer les opinions exprimées dans les publications, qui restent la propriété de leurs auteurs :