La prise de décision en géopolitique

La prise de décision en géopolitique

La nécessité de s’interroger honnêtement

La prise de décision en géopolitique est une activité particulièrement complexe et simple à la fois. La prise de décision se définit par un processus cognitif visant à trancher une série d’actions afin d’aller dans telle direction. Elle est simple car, l’instinct joue un certain rôle mais, elle est complexe car, il s’agit d’un processus intellectuel visant à se poser les bonnes questions mais, aussi à obtenir les bonnes réponses.

Ainsi, toute personne et tous les jours prennent des décisions, basiques : dois-je acheter du pain maintenant ou dois-je le faire demain ? Généralement les enjeux sont modestes : si je n’ai pas de pain ce soir, dans le pire des cas je ne pourrais pas saucer mon assiette ou manger mon fromage (si on en a).

            En géopolitique, les enjeux sont infiniment plus délicats : il s’agit d’identifier un problème menaçant les intérêts du pays et à trouver une voire plusieurs solutions.

Les questions à se poser sont les suivantes sachant qu’elles ne sont pas exhaustives :

  • Quel est le problème ?
  • Quels sont les intérêts ?
  • Qu’est-ce que l’on gagne ?
  • Qu’est-ce que l’on perd ?
  • Quelle est la vision du problème des autres États ?
  • Quelles sont les craintes ?
  • Quelles seront leurs réactions face à telle action de notre part ?

            Toutes ces questions n’ont de sens qu’à la condition préalable d’être conscient des intérêts à protéger. Pour cela, il est essentiel d’être intellectuellement neutre et de ne pas s’enfermer dans des postures « pro » ou « anti ». Dans cet esprit, il est utile de s’intéresser (à nouveau) aux humanités.

Les besoins des « humanités »

La géopolitique ne doit pas être séparée d’autres domaines qui sont hélas classés comme « has been » ou « inutiles » : les humanités doivent être enseignées. Or, force est de constater que les Lettres dites classiques et modernes, l’histoire, la géographie, mais aussi l’apprentissage des langues, la connaissance des arts, des religions et des philosophies ne sont plus considérées comme des matières nobles.

            En effet, quasiment plus personne ne sait ce qu’est le traité de Westphalie, ni le Congrès de Vienne, ou même le traité de Versailles et ses avenants, voire les accords de Yalta. Cette précarité intellectuelle et mentale dans les écoles et universités reste inquiétante, car ces établissements font sortir des étudiants et étudiantes qui à terme deviendront des responsables politiques, économiques….

            Toutes ces humanités (y compris les langues étrangères) sont des outils pour se mettre à la place de l’interlocuteur pour pouvoir anticiper ses réactions et ne pas être pris par la surprise.

Télécharger en PDF la version Française

Télécharger en PDF la version Anglaise

L’article est unique et a été rédigé par un bénévole expert de chez ADESS, ayant une grande expertise dans sa thématique de prédilection. Il a accumulé une expérience professionnelle significative et des diplômes qui lui sont associés.

ADESS n’a aucune intention d’approuver ou d’infirmer les opinions exprimées dans les publications, qui restent la propriété de leurs auteurs :

Pierre VERDIN – ID : 7319745

Comment ajouter la sécurité à la maison à un prix abordable

Comment ajouter la sécurité à la maison à un prix abordable

Information générale :

La sécurité à la maison est essentielle pour vous protéger vous-même, votre famille et vos biens. Voici quelques mesures de base pour améliorer la sécurité à la maison :

Système de sécurité :

Installez un système de sécurité à la maison qui peut inclure des caméras de surveillance, des capteurs d’intrusion, des alarmes et des systèmes de télésurveillance. Assurez-vous que ces dispositifs sont en état de fonctionnement et activés lorsque vous quittez la maison.

Système de surveillance :

Les caméras de surveillance extérieures et intérieures peuvent dissuader les cambrioleurs et aider à identifier les intrus. Assurez-vous qu’elles couvrent des zones critiques telles que les portes d’entrée, les fenêtres et les points d’accès.

Éclairage extérieur :

Une bonne éclairage extérieur peut dissuader les cambrioleurs. Utilisez des lumières à détection de mouvement à l’extérieur de la maison pour éclairer les zones sombres.

Portes et fenêtres sécurisées :

Renforcez les portes et les fenêtres avec des serrures de qualité. Des dispositifs comme les verrous à pêne dormant, les barres de sécurité pour les portes coulissantes et les vitres résistantes peuvent améliorer la sécurité.

Alarmes de fumée et de monoxyde de carbone :

Installez des détecteurs de fumée et de monoxyde de carbone dans toute la maison, et vérifiez-les régulièrement pour vous assurer qu’ils fonctionnent correctement.

Pour consulter cet article en détail, cliquez source.

Agent Alerte Armes Armée Arnaque BAC BAC+3 BAC+5 BEP CAP Catégorie A Catégorie B Catégorie C Cloud CNIL Commissaires contrôle Cyber Défense Ecologie Europe Gardiens de la paix Gradés IA Incendie Informatique Internet JO maison Numérique Officiers ordinateur Quantique Recrutement Réseaux sociaux Réservistes Sans diplôme Santé Sous Officiers Surveillance Sécurité Sûreté Technologie Union européenne Voyage

Vous trouverez ci-dessous les derniers articles mis en ligne :

Contrôle de sécurité de l’aéroport : les appareils électroniques…

Contrôle de sécurité de l’aéroport : les appareils électroniques…

Information générale :

Le contrôle de sécurité à l’aéroport est une étape essentielle pour assurer la sécurité des passagers, de l’équipage et du vol en général. Les mesures de sécurité varient d’un pays à l’autre et peuvent évoluer en réponse aux menaces et aux réglementations en vigueur. Cependant, voici les éléments de base d’un contrôle de sécurité typique à l’aéroport :

Contrôle des bagages de cabine :

Les passagers doivent passer leurs bagages de cabine par un scanner à rayons X. Les agents de sécurité vérifient les images pour détecter d’éventuels objets interdits, comme des armes, des explosifs ou des liquides en excès des limites autorisées.

Contrôle des liquides et des gels :

Les liquides, gels et aérosols sont généralement soumis à des restrictions de taille et doivent être placés dans un sac plastique transparent pour une inspection séparée.

Contrôle des objets métalliques :

Les passagers passent généralement par un portique de détection de métaux. Si une alarme se déclenche, une fouille manuelle peut être nécessaire.

Contrôle des chaussures :

Dans certains pays, les passagers doivent retirer leurs chaussures pour les faire passer par un scanner à rayons X, car certaines chaussures peuvent contenir des objets dissimulés.

Contrôle des appareils électroniques :

Les ordinateurs portables, tablettes et autres appareils électroniques doivent être retirés des sacs et passés séparément par les scanners de sécurité.

Fouilles corporelles :

Si nécessaire, les agents de sécurité peuvent effectuer une fouille corporelle plus approfondie, y compris une fouille des bagages à main.

Contrôle des documents d’identité :

Les passagers doivent présenter une pièce d’identité valide et leurs documents de voyage (passeport, visa, billet d’avion) aux agents de sécurité et au personnel de la compagnie aérienne.

Contrôle des emballages spéciaux :

Les articles tels que les médicaments, les articles pour bébés et les articles spéciaux (comme les équipements médicaux) peuvent être soumis à une inspection particulière.

Contrôle des animaux de compagnie :

Si vous voyagez avec un animal de compagnie, son transport est soumis à des règles spécifiques et peut nécessiter une inspection supplémentaire.

Détection d’explosifs et de substances dangereuses :

Les aéroports sont équipés de dispositifs de détection d’explosifs et de substances dangereuses, et les passagers peuvent être soumis à des tests aléatoires pour détecter la présence de ces substances.

Infos :

Il est important de noter que ces procédures sont mises en place pour garantir la sécurité de tous les voyageurs et du personnel de l’aéroport.

Pour consulter cet article en détail, cliquez source.

Agent Alerte Armes Armée Arnaque BAC BAC+3 BAC+5 BEP CAP Catégorie A Catégorie B Catégorie C Cloud CNIL Commissaires contrôle Cyber Défense Ecologie Europe Gardiens de la paix Gradés IA Incendie Informatique Internet JO maison Numérique Officiers ordinateur Quantique Recrutement Réseaux sociaux Réservistes Sans diplôme Santé Sous Officiers Surveillance Sécurité Sûreté Technologie Union européenne Voyage

Vous trouverez ci-dessous les derniers articles mis en ligne :

Site de rencontres : ils agressaient des hommes piégés

Site de rencontres : ils agressaient des hommes piégés

Information générale :

En matière de sites de rencontre, il en existe une multitude, chacun offrant différentes fonctionnalités, audiences ciblées et niveaux de confidentialité. Voici quelques exemples de sites de rencontre populaires en 2021 (notez que cela peut avoir évolué depuis lors) :

Tinder :

Une application de rencontre basée sur la géolocalisation qui permet aux utilisateurs de faire défiler des profils et d’exprimer leur intérêt en faisant glisser l’écran vers la gauche ou la droite.

Bumble :

Une application de rencontre similaire à Tinder, mais avec une différence majeure : les femmes doivent envoyer le premier message après une correspondance.

OkCupid :

Une application de rencontre qui utilise un algorithme de compatibilité pour suggérer des correspondances en fonction des réponses aux questions de personnalité.

Maych.com :

L’un des premiers et des plus grands application de rencontre en ligne, offrant une large base d’utilisateurs et des fonctionnalités de recherche avancées.

eHarmony :

Un site de rencontre qui se concentre sur la création de relations durables en utilisant des questionnaires de personnalité approfondis pour faire correspondre les utilisateurs.

Plenty of Fish (POF) :

Un site de rencontre gratuit qui propose des fonctionnalités de messagerie, de recherche et de jumelage.

EliteSingles :

Un site de rencontre ciblant les professionnels et les personnes ambitieuses à la recherche de relations sérieuses.

Zoosk :

Un site de rencontre et une application avec une forte présence internationale et des fonctionnalités interactives pour faciliter les connexions.

Coffer Meets Bagel :

Une application de rencontre qui propose des correspondances sélectionnées de manière algorithmique chaque jour.

Hinge :

Une application de rencontre qui met l’accent sur les connexions significatives en mettant en avant les points communs entre les utilisateurs.

Infos :

Lorsque vous utilisez des sites de rencontre, assurez-vous de respecter les bonnes pratiques en matière de sécurité en ligne. Ne partagez pas d’informations personnelles sensibles avec des inconnus, rencontrez-vous dans des lieux publics lors des rendez-vous en personne et signalez tout comportement suspect aux administrateurs du site. Soyez prudent et méfiez-vous des personnes qui cherchent à vous arnaquer ou à vous escroquer.

Pour consulter cet article en détail, cliquez source.

Agent Alerte Armes Armée Arnaque BAC BAC+3 BAC+5 BEP CAP Catégorie A Catégorie B Catégorie C Cloud CNIL Commissaires contrôle Cyber Défense Ecologie Europe Gardiens de la paix Gradés IA Incendie Informatique Internet JO maison Numérique Officiers ordinateur Quantique Recrutement Réseaux sociaux Réservistes Sans diplôme Santé Sous Officiers Surveillance Sécurité Sûreté Technologie Union européenne Voyage

Vous trouverez ci-dessous les derniers articles mis en ligne :

Google va prendre toutes vos données pour nourrir sa prochaine IA

Google va prendre toutes vos données pour nourrir sa prochaine IA

Information générale :

L’IA, ou intelligence artificielle, fait référence à la capacité d’une machine ou d’un système informatique à imiter ou à simuler l’intelligence humaine. L’IA vise à développer des machines capables de percevoir, de comprendre, de raisonner, d’apprendre et d’interagir de manière autonome avec leur environnement.

Il peut être classée en deux catégories principales :

L’IA faible (ou IA étroite) :

Il s’agit d’une spécialisée conçue pour exécuter des tâches spécifiques. Ces systèmes sont conçus pour effectuer des tâches bien définies et sont limités à un domaine spécifique. Par exemple, les systèmes de reconnaissance vocale, les assistants virtuels et les algorithmes de recommandation sont des exemples d’IA faible.

L’IA forte (ou IA générale) :

Il s’agit d’une qui possède une capacité générale similaire à celle de l’intelligence humaine. Elle serait capable de comprendre et de traiter des informations de manière similaire à un être humain, de résoudre des problèmes complexes, d’apprendre de nouvelles tâches avec peu ou pas de supervision, et même de faire preuve de créativité et d’autonomie.

Les techniques couramment utilisées comprennent :

L’apprentissage automatique (machine learning) :

Il s’agit d’une approche basée sur l’utilisation d’algorithmes et de modèles statistiques pour permettre aux machines d’apprendre à partir de données et d’améliorer leurs performances au fil du temps. L’apprentissage automatique comprend des techniques telles que les réseaux de neurones, les arbres de décision, les machines à vecteurs de support, etc.

Les réseaux neuronaux profonds (deep learning) :

C’est une branche de l’apprentissage automatique qui utilise des réseaux neuronaux artificiels avec de nombreuses couches pour effectuer des tâches complexes de reconnaissance de motifs, de traitement du langage naturel, de vision par ordinateur, etc. Le deep learning est souvent utilisé dans des domaines tels que la reconnaissance d’images et la traduction automatique.

Le traitement du langage naturel (NLP) :

Il s’agit d’une discipline axée sur l’interaction entre les ordinateurs et le langage humain. Le NLP vise à permettre aux machines de comprendre, d’interpréter et de générer un langage naturel. Il est utilisé dans les chatbots, la traduction automatique, la recherche d’informations, l’analyse des sentiments, etc.

La vision par ordinateur :

Cette branche se concentre sur l’analyse, l’interprétation et la compréhension des images et des vidéos par les machines. Elle est utilisée dans des domaines tels que la reconnaissance faciale, la détection d’objets, la réalité augmentée, la surveillance vidéo, etc.

Infos :

L’Intelligence artificielle a des applications dans de nombreux domaines, tels que la médecine, la finance, l’industrie manufacturière, la logistique, les transports, les jeux, le marketing, etc. Cependant, il est important de noter que malgré les progrès réalisés, l’Intelligence artificielle actuelle reste limitée par rapport à l’intelligence humaine et soulève également des questions éthiques et sociales sur l’automatisation, la vie privée, la responsabilité, etc.

Pour consulter cet article en détail, cliquez source.

Agent Alerte Armes Armée Arnaque BAC BAC+3 BAC+5 BEP CAP Catégorie A Catégorie B Catégorie C Cloud CNIL Commissaires contrôle Cyber Défense Ecologie Europe Gardiens de la paix Gradés IA Incendie Informatique Internet JO maison Numérique Officiers ordinateur Quantique Recrutement Réseaux sociaux Réservistes Sans diplôme Santé Sous Officiers Surveillance Sécurité Sûreté Technologie Union européenne Voyage

Vous trouverez ci-dessous les derniers articles mis en ligne :