Agent de prévention et de protection incendie industriel

19 Fév 2022 | Incendie, Métiers Sécurité, Sécurité privée | 0 commentaires

EN QUOI CONSISTE CE MÉTIER ?

L’agent de prévention et de protection incendie industriel est un agent de sécurité exerçant des missions dédiées à la sauvegarde des personnes et à la protection des biens en milieu industriel.

DES MISSIONS VARIÉES ET TOUJOURS DANS L’ACTION !

Ses missions􀀏 dans le cadre du fonctionnement normal de l’entreprise en matière de prévention, hygiène et sécurité et conformément aux consignes spécifiques au site sont les suivantes :

Relations avec les entreprises extérieures :
• Il contrôle la validité, l’application et la délivrance du permis de feu ;
• Il veille au respect de l’ensemble des règles prescrites par les permis et autorisations de travail ;
• Il peut procéder􀀃aux analyses et contrôles préalables à ces missions ;
• Il participe à l’organisation de l’accueil sécurité des entreprises ;􀁌􀀃􀁌􀁑􀁗􀁈􀁕􀁙􀁌􀁈􀁑􀁑􀁈􀁑􀁗􀀃􀁖􀁘􀁕􀀃􀁏􀁈􀀃􀁖􀁌􀁗􀁈 ;
• Il veille au respect de l’ensemble des règles de sécurité prescrites par l’entreprise utilisatrice, avec l’approbation de sa propre hiérarchie.

Surveillance des installations :
• Gestion des différentes alarmes incendie et techniques ;
• Suivi des travaux isolés sur site ;
• Réalisation des rondes de prévention et de sécurité incendie ;
• Essais et vérifications du matériel d’intervention et d’extinction.

Intervention :
• Il déclenche feu le processus d’alerte tout en évaluant sa possibilité d’intervention immédiate (extincteur) ;
• Il déclenche une intervention de 1re urgence (RIA notamment) si les moyens humains adaptés à l’intervention sont réunis conformément à la nature des opérations à effectuer ;
• Il s’assure de la mise en sécurité des personnes présentes dans la zone de danger ;
• Il oriente et informe les secours dès leur arrivée sur site ;
• Il rend compte auprès de sa hiérarchie de ses interventions.

LES CONDITIONS DE RECRUTEMENT

Il faut justifier d’une aptitude professionnelle initiale obligatoire comme par exemple le CQP APS, être majeur, avoir un casier judiciaire compatible avec l’exercice d’une activité privée de sécurité et être en possession d’une carte professionnelle.

DES FORMATIONS ACCESSIBLES A TOUS

Différents niveaux d’études sont possibles pour exercer ce métier.
Les CAP (ou équivalent), Mentions complémentaires ou Bacs pros représentent les diplômes de base. Avec un bac + 3 ou un bac + 5, on occupe directement un poste d’encadrement.
L’ensemble des formations initiales de l’ensemble des métiers de la sécurité privée comportent un tronc commun de 41 heures. Il permet d’acquérir des connaissances liées à l’environnement juridique de la
sécurité privée (le livre VI du code de la sécurité intérieure, le code pénal, le respect des libertés publiques, la déontologie professionnelle), mais également aux comportements et actions que tous les agents de sécurité privée doivent maîtriser de manière uniforme (les premiers secours, les situations conflictuelles, la transmission des informations).

Consulter les formations ou les métiers